Actualisé

Hockey sur glaceGenève-Servette a flirté avec la défaite avant de battre Bienne

Un but de Daniel Winnik à 58 secondes du gong a permis à Genève-Servette d’éviter la défaite contre Bienne. Les Aigles ont ensuite fait la différence en prolongation grâce au défenseur Sami Vatanen (3-2).

par
Cyrill Pasche
Noah Schneeberger (à gauche) et Denis Smirnovs (à droite) au duel.

Noah Schneeberger (à gauche) et Denis Smirnovs (à droite) au duel.

Eric-Lafargue

Comme il y a deux ans déjà, c’est Arnaud Riat qui a déclenché une avalanche de peluches dans le cadre de la désormais traditionnelle action caritative. Le but du Genevois, tombé à la 18e minute depuis un angle impossible, est logiquement venu récompenser le début de match conquérant de Genève-Servette (1-0). Pendant que les juniors du club s’affairaient à déblayer la glace, le HC Bienne a au moins pu reprendre ses esprits. Les Seelandais, pas vraiment dans le coup, venaient de passer énormément de temps dans leur zone de défense. Ils ont finalement lâché les chevaux en deuxième période.

Une pénalité contre Henrik Tömmernes a permis à Toni Rajala d’égaliser en supériorité numérique (29e, 1-1) d’un slapshot qui n’a laissé aucune chance au portier Dominic Nyffeler. La triplette Brunner/Cunti/Künzle a ensuite inscrit le 1-2 au terme d’une triangulation fulgurante à 18 secondes de la deuxième pause. En grande forme, Damien Brunner a au passage marqué son 17e but de l’exercice d’une reprise instantanée.

Winnik et Vatanen au bon endroit

Juste après qu’un tir de Tömmernes ne frappe la transversale (44e), Genève-Servette a bénéficié d’une autre occasion en or de revenir à la hauteur des Biennois lorsque Jere Sallinen, puis Viktor Lööv ont été sanctionnés pour des infractions dans leur zone de défense. Mais à cinq contre trois durant 59 secondes, le powerplay du GSHC s’est heurté au gardien Joren van Pottelberghe (44e). À 72 secondes de la fin du match, une nouvelle pénalité seelandaise (Schneeberg) a placé les Aigles en position idéale.

Les joueurs de Jan Cadieux n’ont cette fois-ci pas laissé passer leur chance. À 6 contre 4, Daniel Winnik a finalement trouvé la faille à 58 secondes du gong (60e, 2-2) et ainsi envoyé les deux formations en prolongation. À trois contre trois dans le temps additionnel, les Aigles ont fait la différence grâce à un but du défenseur Sami Vatanen, idéalement servi par Josh Jooris après 97 secondes de jeu (62e, 3-2).

Mardi, les Genevois se déplacent à Berne. Le HC Bienne reprendra pour sa part la compétition jeudi à domicile contre Langnau.

Genève-Servette - Bienne 3-2 ap (1-0, 0-2, 1-0)

Ton opinion