Hockey sur glace: Genève-Servette: comme un jeu d'enfants
Publié

Hockey sur glaceGenève-Servette: comme un jeu d'enfants

Deniss Smirnovs et Stéphane Patry s'éclatent avec un Ge/Servette enfin victorieux contre des Biennois, qui ont aussi lancé des gamins dans le bain.

par
Sport-Center

C'était fin mars au fin fond des Grisons. Il y avait ce soir-là une bande de jeunes hockeyeurs genevois qui célébrait un titre de champion de Suisse sur une piste de danse. Certains s'étaient mis la boule à zéro, fumaient un cigare, d'autres sirotaient une bière ou de la vodka. Ce pub à Scuol n'avait jamais été à pareille fête. Parmi eux, il y avait Stéphane Charlin, Sandis Smons, Arnaud Riat, Mathieu Vouillamoz, Deniss Smirnovs et Stéphane Patry qui transpiraient la joie de vivre, si heureux d'être là, tous ensemble.

Je me souviens très bien qu'à la table du staff technique, Patrick Emond et Igor Fedulov, les entraîneurs de ces juniors élites, m'avaient dit le plus grand bien de ces gamins, qu'on les retrouverait très vite en LNA, pardon en National League, avec les Aigles. Ces six-là étaient sur la feuille de match ce vendredi aux Vernets avec ce coach qui n'a pas peur de relever sa relève au plus haut niveau.

Quels talents!

Capitaine de cette équipe championne de Suisse il y a neuf mois, Deniss Smirnovs est certainement le plus talentueux d'entre eux, en avance sur son âge. International letton, l'attaquant de 20 ans à licence suisse a prouvé encore une fois face aux Seelandais toute sa classe, sa vista, son culot, en offrant l'égalisation sur un plateau à Jonathan Mercier à la 27e minute avant d'exploiter une passe tout aussi en finesse de son camarade de promotion Stéphane Patry deux minutes plus tard. Comme un jeu d'enfants, ces deux larrons qui faisaient déjà des malheurs lorsqu'ils avaient encore une grille sur leur casque, s'éclatent sur la glace avec l'élite du hockey helvétique sans gêne.

En face, côté biennois, Antti Törmänen n'hésite pas non plus à lancer dans le bain des garçons dont on promet un grand avenir. Préparés à l'échelon inférieur par Mike McNamara, Janis Jérôme Moser (19 ans), également très impressionnant, a lui aussi marqué (son premier but) aux Vernets alors que Elvis Schläpfer (18 ans) et Gilian Kohler (19 ans) continuent d'acquérir de l'expérience et de progresser dans un groupe seelandais de qualité, très intéressant, qui a longtemps patiné autour des Servettiens durant un premier tiers de folie où il a manqué le coche.

Pour (re)lire notre compte-rendu sur cette rencontre, c'est ici.

C'était avant que Deniss Smirnovs ne lève la tête, qu'il serve du caviar à Jonathan Mercier. Et que le match en tourne lorsqu'il a fait trembler les filets. Comme à Scuol, tout au fond des Grisons, avec son pote Stéphane Patry. Quels talents!

Christian Maillard, Genève

Genève-Servette - Bienne 3-2 (0-1 2-0 1-1)

Les Vernets. 5906 spectateurs.

Arbitres: MM. Tscherrig, Hungerbühler; Kovacs et Gnemmi.

Buts: 7e Rathgeb (Forster) 0-1, 27e Mercier (Smirnovs) 1-1, 29e Smirnovs (Patry) 2-1, 44e Wingels 3-1, 55e Moser (Rajala) 3-2.

Ge/Servette: Mayer; Karrer, Maurer; Jacquemet, Mercier; Völlmin, Le Coultre; Smons; Maillard, Fehr, Winnik; Wingels, Richard, Rod; Patry, Smirnovs, Miranda; A. Riat, Kast, Douay; Patry, Maillard, Miranda; Vouillamoz. Coach: Patrick Emond.

Bienne: Hiller; Kreis, Moser; Ulmer, Salmela; Rathgeb, Forster; Sataric; Kohler, Pouliot, Rajala; Brunner, Cunti, Künzle; Schneider, Fuchs, Kessler; Schläpfer, Gustafsson, Neuenschwander.

Pénalités: 4 x 2' + pénalité de match (Maurer) contre Ge/Servette; 1 x 2' contre Bienne.

Notes: Ge/Servette sans Tömmernes (malade), Wick, Descloux, Berthon, Fritsche (blessés), Bozon (suspendu), Guebey ni Heinimann (avec Sierre). Bienne sans Fey, Lüthi, D. Riat, Tschantré, Hügli (blessés), Ullström ni Wuest (surnuméraires). Jonas Hiller quitte sa cage à la (58'20'') jusqu'au terme de la rencontre pour évoluer avec un joueur de champ supplémentaire sur la glace puis à 6 contre 4 durant les neuf dernières secondes après une pénalité de Maurer. Temp-mort: Bienne (59'07'').

Votre opinion