Hockey sur glace - Genève-Servette confirme son break
Publié

Hockey sur glaceGenève-Servette confirme son break

Les Aigles ont facilement battu les Zurich Lions dans leur patinoire (4-1, 2-0 dans la série). Il ne leur manque plus qu’une victoire pour atteindre la finale.

par
Grégory Beaud
(Genève)

Au terme d’un premier tiers-temps acharné, ce sont les Grenat qui ont pu faire trembler les filets en premier. Mathieu Vouillamoz s’est retrouvé au bon endroit pour parfaitement exploiter un rebond accordé par Ludovic Waeber (17e, 1-0). À cette occasion, l’arrière-garde des Aigles souffrait de la blessure momentanée de Mike Völlmin (puck au visage). Enzo Guebey a profité du tournus pour se retrouver avec Henrik Tömmernes sur la glace… et collecter un assist par la même occasion.

Le tournant du match est intervenu à la 24e minute. Après un tir de Phil Baltisberger, Daniel Manzato a été d’une rapidité absolue pour stopper le deuxième essai de Raphael Prassl. Le Broyard, qui remplace toujours aussi solidement Gauthier Descloux, a ainsi évité une égalisation zurichoise toute faite. Moins d’une minute plus tard, Tyler Moy s’étendait de tout son long pour dévier un tir de Simon Le Coultre et inscrire le 2-0. À quoi cela peut tenir un match de hockey. En fin de tiers-temps, Tanner Richard a délivré une passe merveilleuse pour le 3-0 de Noah Rod. Admirable.

Flüeler remplace Waeber

Lors de l’ultime période, Genève-Servette a rapidement fait en sorte de ne pas être trop mis sous pression par les Zurichois. Sur une ouverture prodigieuse de Joel Vermin, Linus Omark a pu se présenter seul face à Ludovic Waeber et le tromper très proprement (44e, 4-0). Ce dernier a d’ailleurs cédé sa place à Lukas Flüeler à la suite de cette nouvelle capitulation. Le 4-1 de Garrett Roe (54e) a privé Daniel Manzato d’un nouveau blanchissage dans ces play-off.

Dès jeudi à Zurich, Genève pourrait donc se qualifier pour la troisième finale de son histoire, la première de l’ère post-McSorley. Sous la direction de l’Ontarien, les Aigles avaient atteint ce stade en 2008 et 2010. La première fois, le GSHC avait été dominé par les Zurich Lions, tandis que Berne les avait privés de titre deux ans plus tard.

Genève-Servette - Zurich Lions 4-1 (1-0 2-0 1-1)

Les Vernets, 50 spectateurs. Arbitres: MM. Lemelin, Salonen; Obwegeser et Fuchs.

Buts: 17e Vouillamoz (Guebey, Tömmernes). 25e Moy (Le Coultre) 2-0. 34e Rod (Richard, Le Coultre/4c4) 3-0. 44e Omark (Vermin) 4-0. 54e Roe (Andrighetto, Prassl/5 c 4) 4-1.

Genève-Servette: Manzato; Jacquemet, Tömmernes; Karrer, Le Coultre; Guebey, Völlmin; Smons; Vermin, Richard, Rod; Vouillamoz, Winnik, Omark; Moy, Fehr, Miranda; A.Montandon, Kast, Berthon; Patry. Entraîneur: Emond.

Zurich Lions: Waeber (44e Flüeler); Norau, Marti; P.Baltisberger, Geering; Trutmann, Berni; Meier; Prassl, Roe, Andrighetto; Lasch, Sigrist, Hollenstein; Hayes, Diem, Bodenmann; Simic, Schäppi, Wick; Riedi. Entraîneur: Grönborg.

Notes: Genève-Servette sans Mercier, Maurer, Descloux (blessés), Smirnovs, Riat, Asselin, M.Montandon ni Fritsche (surnuméraires). Les Zurich Lions Schlagenhauf, Bruschweiler (surnuméraires), Blindenbacher, C.Baltisberger, Krüger, Pettersson, Rautiainen, Morant ni Pedretti (blessés).

Pénalités: 4 x 2’ contre chaque équipe.

Votre opinion