Hockey sur glace: Genève-Servette héroïque face à Zurich
Publié

Hockey sur glaceGenève-Servette héroïque face à Zurich

Décimés par les suspensions (6), les Genevois s’imposent en prolongation grâce à une réussite de Guillaume Asselin, prêté par Sierre.

par
Grégoire Surdez, Genève

Les Aigles ont su faire comme si. Comme si rien ne s’était passé après la rencontre houleuse disputée à Ambri mardi soir. Contre les ZSC Lions, les Genevois se sont présentés sur leur glace avec une équipe expérimentale. Avec six joueurs majeurs suspendus (Riat, Tömmernes, Fritsche, Omark, Le Coultre et Mercier), Pat Emond a réussi le tour de force de composer une équipe qui a tenu la dragée haute à l’un des cadors du championnat. C’est d’autant plus méritoire que le Québécois a dû encore faire avec l’absence pour blessure de Deniss Smirnovs.

C’est donc une escouade expérimentale qui a su répondre à l’ouverture du score signée Johan Morant (9e). Un jeu en supériorité numérique parfaitement orchestré par Tanner Richard a permis à Daniel Winnik, l’homme en forme du moment côté genevois d’égaliser. Une parité assez logique après un premier tiers dominé par des visiteurs forcément davantage en place.

Bel esprit de corps

L’énergie déployée par les Aigles a toutefois été récompensée dès le début de la seconde période avec une réussite signée Arnaud Jacquemet. La joie a été de courte durée avec l’égalisation signée Justin Sigrist qui a profité d’une des rares hésitations de Gauthier Descloux dont la mitaine s’était faite savonnette. Le score de parité après deux tiers relevait d’une certaine logique et c’est sans complexe que les Aigles ont abordé l’ultime période pour tenter d’aller chercher des points malgré un contexte très défavorable.

La récolte genevoise est venue récompenser le bel esprit de corps des Aigles qui ont su faire le dos rond lors de l’ultime période. Pour mieux bondir sur le 3e point en jeu lors de la prolongation. Et c’est un certain Guillaume Asselin, transfuge d’un soir, qui a offert une victoire au goût forcément particulier. Le Québécois prêté par le HC Sierre a pour le coup été parfaitement servi par l’ancien Zurichois Roger Karrer. Tout un symbole.

GE Servette - ZSC Lions 3-2 ap (1-1 1-1 0-0)

Les Vernets. 0 spectateurs (huis-clos). Arbitres: MM. Lemelin et Urban; Progin/Kehrli.

Buts: 9e Morant (Andrighetto, Roe) 0-1. 13e Winnik (Richard à 5c4) 1-1; 22e Jacquemet 2--1. 24e Sigrist (Pettersson). 2-2. 63e Asselin (Karrer) 3-2.

GE Servette: Entraîneur: Descloux; Jacquemet, Völlmin; Karrer, Maurer; Guebey, Kast; Smons; Miranda, Fehr, Patry; Rod, Richard, Vermin; Moy, Winnik, Asselin; Riat, Berthon, Vouillamoz. P. Emond

ZSC Lions: Flueler; Trutmann, Marti; Balstisberger, Geering; Morant, Berni; Pedretti, Roe, Andrighetto; Pettersson; Krüger, Sigrist; Bodenmann, Diem, Hollenstein; Prassl, Shäppi Wick; Simic. Entraîneur: R. Grönborg.

Notes: GE Servette sans Riat, Tömmernes, Fritsche, Omark, Le Coultre, Mercier (suspendus), Manzato ni Smirnovs (blessés). Zurich sans Noreau Baltisberger ni Blindenbacher (blessés).

Pénalités: 5 x 2’ contre les deux équipes.

Votre opinion

20 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Sedunum

16.01.2021, 16:25

Quel est le sens de suspendre des joueurs tout en pouvant immédiatement les remplacer en allant piocher dans une autre équipe. Imaginez cela en foot ! Soit on suspend des joueurs et on l'assume, soit on ne les suspend pas....

HunterGS

16.01.2021, 10:01

Je tiens à dédicacer cette victoire spécialement à M. Wiegand et ses trois caniches présents dans le congélateur géant lors des affreux crimes commis par le GSHC contre les gentils tessinois.

GeVS

16.01.2021, 09:51

Oui en finale contre Berne, le fameux arbitre qui aimait bien Mc Sorley avait joué son rôle, de favoriser Berne. Cela continue aujourd'hui avec certaines désistions !!!