04.09.2020 à 20:41

Hockey sur glaceGenève-Servette n’avance pas masqué contre Zoug

Les Aigles ont remporté leur 3e match de préparation contre, cette fois, un adversaire à la hauteur.

von
Grégoire Surdez, Genève
Les Aigles de Patrick Emond ont montré de belles choses.

Les Aigles de Patrick Emond ont montré de belles choses.

Eric Lafargue

Ge/Servette n’avance pas masqué. Contre Zoug, hier soir, dans des Vernets ou chaque spectateur a sagement sué sous son morceau de tissu, les Aigles ont laissé entrevoir de belles promesses en s’imposant 5-4 au terme d’une rencontre plutôt plaisante malgré la chaleur.

La performance des Genevois a été à la hauteur de ce que l’on est en droit d’attendre au vu de l’effectif mis à disposition de Pat Emond. Le Québécois a pu aligner une équipe qui n’aurait pas fait tache en ouverture de saison. Malgré les absences de Tanner Richard (ménagé), Tim Bozon (sur le départ?), Simon Le Coultre, Tim Kast et John Fritsche, le coach genevois a proposé un alignement équilibré. Il a surtout pu compter, pour la première fois depuis le retour sur la glace début août, sur la présence de ses quatre mercenaires. Un quatuor d’enfer qui s’est mis en évidence.

Moy se montre

Les yeux étaient forcément rivés sur le No 67 de Linus Omark. Après 20 minutes discrètes, le génial Suédois est monté en puissance. Pour l’heure associé au lutin Deniss Smirnovs et à l’explosif Damien Riat, il a distillé quelques passes d’une intelligence rare.

C’est pourtant un autre néo Grenat qui s’est mis d’entrée en évidence. Tyler Moy, fraîchement importé du LHC (contre Guillaume Maillard et Floran Douay), est lui aussi de la race des joueurs dotés d’une intelligence de jeu au-dessus de la moyenne. Après une dernière saison décevante à la Vaudoise aréna, on sent bien que l’Americano-Suisse a soif de revanche et qu’il fait tout pour convaincre ses nouveaux patrons qu’ils ne se sont pas trompés en allant le débaucher 60 kilomètres plus à l’est.

Déjà buteur à Sierre la semaine passée, il a vu double contre Zoug, un adversaire d’un tout autre calibre. Tout au long de la soirée, le droitier a été tranchant et judicieux dans ses choix.

Damien Riat au top

C’est un constat qui vaut pour l’ensemble des Aigles et qui a été aussi symbolisé par une nouvelle prestation majuscule de Damien Riat.

De retour aux Vernets, en attendant de rejoindre l’Amérique du Nord en décembre, l’ancien junior du club est particulièrement affûté. Il avait terminé très fort la saison avec Bienne, se faisant une joie d’affronter les Aigles en play-off. Une pandémie et un été studieux plus tard, il semble plus fort que jamais.

De quoi inspirer son petit frère Arnaud, lui aussi en évidence depuis le début des matches de préparation et qui a inscrit lui aussi son but.

Ge/Servette - Zoug 5-4 (1-1 2-0 2-3)

Les Vernets. 489 spectateurs (tous masqués),

Arbitres: MM. Mollard et Lemelin; Stuber/Steendra.

Buts: 3e Moy (Rod) 1-0. 7e Simion (Kovar) 1-1. 21e D. Riat (Smirnovs) 2-1. 28e Tömmernes (Smirnovs) 3-1. Senteler (Geisser) 3-2. 50e A. Riat (Berthon, Vouillamoz) 4-2. 51e Thurkauf (Bachofner) 4-3. 52e Moy (Rod) 5-3. 56e Zenhder (à 5c3) 5-4.

GE Servette: Descloux; Jacquemet, Tömmernes; Karrer, Maurer; Völlmin, Smons; Guebey; Omark, Smirnovs, D. Riat; Miranda, Fehr, Winnik; Moy, Patry, Rod; A. Riat, Berthon, Cajka; Vouillamoz.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
6 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Aréna des quiches

05.09.2020 à 14:00

Où est le deuxième commentaire ? Censuré pour changer ?

Philippe Legler

05.09.2020 à 08:28

Article d’une ...rare impartialité!