Hockey sur glace - Genève-Servette, solide, renoue avec la victoire
Publié

Hockey sur glaceGenève-Servette, solide, renoue avec la victoire

Les Aigles, vainqueurs de Davos mardi soir aux Vernets (4-0), ont retrouvé une partie de leurs jambes et de leur jeu.

par
Simon Meier
(Genève)
Joie complète pour les Genevois sur le 3-0, mardi soir aux Vernets.

Joie complète pour les Genevois sur le 3-0, mardi soir aux Vernets.

Eric-Lafargue

Genève-Servette, qui avait vu sa série de cinq victoires interrompue samedi à Lausanne, a remis la marche avant, mardi soir aux Vernets. Les Aigles ont dominé Davos sans trembler (4-0), au terme d’une partie bien mieux maîtrisée que les deux disputées jusqu’ici en 2022.

Après le revers concédé à la Vaudoise aréna, Jan Cadieux avait exprimé sa volonté de “nettoyer” le jeu de son équipe. L’entraîneur a été entendu. Première amélioration sensible à noter: Genève a cette fois-ci joué dès le premier tiers-temps. Les Grisons, qui ont de leur côté eu du mal à descendre du car après une si longue route, ont dû à la chance - et au talent de leur gardien Gilles Senn - de ne céder qu’à une seule reprise durant cette période initiale. C’est suite à un tir flottant mais diablement précis de Tanner Richard que les Grenat ont trouvé la faille (5e).

Davos n’a pas renversé des montagnes

Plus fluides dans leur partition et pas franchement bousculés par l’adversaire du soir, les Genevois ont conservé la mainmise sur la rencontre. C’est logiquement, après vingt secondes de supériorité numérique, que Sami Vatanen a doublé la mise (23e). A la 32e, c’est Marc-Antoine Pouliot qui concluait un joli mouvement pour inscrire son premier goal depuis sa naturalisation helvétique.

A partir du moment où Davos ne semblait décidément pas disposé à renverser des montagne, l’enjeu principal du dernier tiers serait le suivant: Genève-Servette allait-il offrir un premier blanchissage en National League à son gardien Dominic Nyffeler? La réponse s’avéra positive. Et comme Josh Jooris a profité d’une nouvelle supériorité numérique pour sceller le score à la 48e, on peut parler d’une soirée pleinement réussie pour les Aigles.

Genève-Servette – Davos 4-0 (1-0 2-0 1-0)

Les Vernets. 3696 spectateurs.

Arbitres: Hebeisen, Borga, Schlegel et Kehrli.

Buts: 5e Richard (Vermin) 1-0, 23e Vatanen (Tömmernes/ 5 c 4) 2-0, 32e Pouliot (Tömmernes, Jacquemet) 3-0, 48e Jooris (Winnik, Tömmernes/ 5 c 4) 4-0.

Ge/Servette: Nyffeler; Karrer, Tömmernes; Vatanen, Maurer; Völlmin, Le Coultre; Jacquemet; Jooris, Filppula, Winnik; Smirnovs, Richard, Vermin; Moy, Pouliot, Miranda; Antonietti, Berthon, Vouillamoz; Riat. Entraîneur: Cadieux.

Davos: Senn; Nygren, Barandun; Egli, Wellinger; Zgraggen, Jung; Heinen; Frehner, Rasmussen, Ambühl; Simic, Corvi, Egli; M. Wieser, Prassl, Pospisil; Schmutz, Canova, Knak; Ritzmann. Entraîneur: Wohlwend.

Pénalités: 3 x 2’ contre Ge/Servette, 4 x 2’ contre Davos.

Notes: Ge/Servette sans Charlin, Descloux, Patry, Smons, Rod, Tanner (blessés) ni Mercier (surnuméraire). Davos sans Stoop, Nussbaumer, Bromé (blessés) ni Stransky (suspendu).

Votre opinion