Publié

OlympiadesGenève, Vaud et le Valais veulent les JO

Les trois cantons planchent sur une candidature commune pour les Jeux olympiques 2026. Le projet est déjà bien avancé.

par
Patrick Oberli

Il y a juste une année, les Grisons refusaient de se porter candidat à l’organisation des JO d’hiver 2022. Un échec qui devait mettre fin au rêve olympique suisse. Erreur. Au lendemain de la votation, un groupe de personnalités genevoises s’est mis au travail pour lancer un projet romand. Trop court pour entrer dans la course aux JO 2022, malgré un bon accueil des décideurs politiques et sportifs. Alors les initiateurs ont décidé de se lancer pour 2026.

La candidature porterait le nom de Genève, mais inclurait les cantons de Vaud et du Valais. Leitmotiv: des Jeux humains, écologiques et économiquement responsables. Soit très loin de la démesure de Sotchi. Et très proches de la nouvelle volonté du CIO de redimensionner l’événement.

Un plan simple

Concrètement, le groupe de travail estime que la très grande majorité des infrastructures existe déjà en Suisse romande dans un périmètre de deux heures de déplacement autour de Genève. Dans leurs plans, le Valais devient le royaume des sports alpins, Vaud celui du ski nordique et Genève abriterait le village olympique principal, les centres de presse et de télécoms, le patinage et les cérémonies d’ouverture et de clôture. Le long processus de décision débutera ce printemps. Le projet a déjà de solides appuis politiques dans les trois cantons.

Pour en savoir plus, consultez la nouvelle application Le Matin Dimanche sur iPad ou notre E-Paper pour une lecture sur votre ordinateur personnel.

Votre opinion