28.05.2019 à 20:44

FootballGennaro Gattuso viré de l'AC Milan

L'ancien joueur et entraîneur du FC Sion n'a pas survécu à la saison mitigée des Milanais. Leonardo, lui, a démissionné.

par
Afp
Gennaro Gattuso est resté 18 mois à la tête du club lombard.

Gennaro Gattuso est resté 18 mois à la tête du club lombard.

Keystone

L'AC Milan se sépare de son entraîneur Gennaro Gattuso à l'issue d'une saison mitigée où les rossoneri n'ont pas réussi à se qualifier en Ligue des champions, a annoncé mardi le club qui connaît également des difficultés financières.

«L'AC Milan annonce que Gennaro Gattuso va quitter son rôle d'entraîneur de l'équipe première, une décision prise à l'amiable avec effet immédiat», a indiqué le club lombard dans un communiqué.

Milan va à présent entamer un processus de sélection pour trouver un nouvel entraîneur en vue de la saison prochaine, où le club disputera la Ligue Europa.

«Une vraie légende chez les rossoneri, Gennaro a pris ce poste à un moment difficile pour le club et il a réussi des performances admirables», ajoute l'AC Milan. Son contrat courait initialement jusqu'en 2021.

Un point manquait

Gattuso, 41 ans, qui a joué au FC Sion durant la saison 2012-2013 et qui a entraîné le club valaisan en 2013, ancien joueur emblématique du Milan AC à la personnalité haute en couleurs, avait pris en mains il y a 18 mois une équipe à la dérive, dans le ventre mou du classement.

Il avait été accueilli avec scepticisme à son arrivée en novembre 2017 compte tenu de sa courte et chaotique carrière d'entraîneur. Mais sa détermination, sa méthode et son franc-parler ont porté leurs fruits et il s'est affirmé comme un technicien compétent.

Sous sa coupe, les Rossoneri avaient réussi à se redresser la saison dernière et à sauver les meubles en se qualifiant en Ligue Europa, où ils n'ont toutefois pas dépassé la phase de poules.

Et la saison s'est terminée sur un couac en Serie A, l'AC Milan (5e) voyant la dernière place qualificative en Ligue des champions lui échapper à l'ultime journée pour un petit point, au profit de l'ennemi Inter.

L'AC Milan accumule les pertes financières considérables, et face à la menace de sanctions de l'UEFA pour non respect du fair-play financier, la nouvelle direction envisage, selon les médias, un modèle économique différent: acheter des jeunes prometteurs pas cher et les revendre vite et très cher.

Les noms de l'ex-international italien Paolo Maldini, actuellement directeur du développement stratégique du club, mais aussi ceux de Jardim, Di Francesco ou Inzaghi étaient évoqués pour prendre le poste d'entraîneur.

Gennaro Gattuso est quant à lui pressenti à la Sampdoria de Gênes, à Newcastle ou à Monaco.

Leonardo s'en va

De son côté, le directeur sportif, le Brésilien Leonardo, a annoncé qu'il quittait ses fonctions, selon un communiqué du club.

L'AC Milan a «accepté» la démission de Leonardo qu'il «remercie pour sa contribution à la croissance du club et lui souhaite le succès pour la suite de sa carrière», précise le communiqué.

Le directeur sportif était annoncé sur le départ depuis plusieurs jours par les médias italiens qui évoquaient des désaccords avec Ivan Gazidis, l'administrateur délégué du club, engagé l'an dernier par le propriétaire, le fonds américain Elliott.

Son avenir pourrait se trouver au PSG, club où il fut joueur mais surtout directeur sportif sous l'ère qatarie. C'est sous son égide que les plus grands joueurs ont rejoint Paris dans les premières années du projet, exceptés Neymar et Mbappé, qui ont signé au PSG en 2017.

Seule ombre au tableau: la suspension de 9 mois ferme dont il avait écopé pour avoir bousculé un arbitre. L'incident avait provoqué sa démission en 2013, avant qu'il soit blanchi l'année d'après par le tribunal administratif de Paris.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!