Bienne (BE) - Gens du voyage expulsés d’un terrain au sud de la Tissot Arena
Publié

Bienne (BE)Gens du voyage expulsés d’un terrain au sud de la Tissot Arena

Des gens du voyage qui occupaient un terrain à côté du complexe sportif biennois risquaient de voir leurs véhicules remorqués ce mercredi. Ils ont quitté les lieux la veille.

L’évacuation de gens du voyage à côté de la Tissot Arena a nécessité de nombreuses démarches pour la Ville de Bienne.

L’évacuation de gens du voyage à côté de la Tissot Arena a nécessité de nombreuses démarches pour la Ville de Bienne.

VD / Le Matin

En juin dernier, des gens du voyage se sont installés sur le terrain situé au sud de la Tissot Arena, à Bienne (BE). Le 29 juin, communique la Direction biennoise de laction sociale et de la sécurité, la Ville les a enjoints à quitter cette parcelle, leur accordant un délai au lendemain, à 14h, «délai qui n’a pas été respecté».

La Ville de Bienne a donc chargé la police cantonale bernoise d’enregistrer les données personnelles des personnes concernées. Elle a ensuite demandé à la section civile du Tribunal régional du Jura bernois - Seeland d’édicter un ordre d’évacuation. La Cour a donné suite à cette demande.

Injonction ignorée

Le jour même, les services de la Ville de Bienne en charge de la sécurité ont transmis cette décision aux gens du voyage. Ces derniers n’ont toutefois pas suivi l’injonction du tribunal.

Le 10 juillet, les forces de l’ordre ont constaté que davantage de personnes s’étaient installées sur le même terrain. Comme ces dernières n’avaient pas suivi l’ordre d’évacuation, le 13 juillet, la Ville de Bienne a déposé une nouvelle demande auprès du Tribunal régional, le priant d’édicter un ordre d’expulsion judiciaire. Le tribunal a également accédé à cette requête.

Police en renfort

Au vu de cette situation, la moitié des gens du voyage ont quitté le terrain il y a quelques jours et repris la route. Selon le droit et les décisions prises par le Tribunal régional, la Ville de Bienne disposait de la «compétence d’évacuer dans un premier temps le site, puis de faire remorquer les véhicules».

Elle pensait que la perspective d’être immobilisés «augmenterait efficacement la pression sur les gens du voyage, pour les pousser à suivre enfin les décisions du tribunal», explique le communiqué. Pour ce faire, la police cantonale a été appelée en renfort.

Terrain bloqué

Dans ce contexte, les gens du voyage encore présents sur le terrain ont quitté les lieux ce mardi soir. Les services municipaux ont ensuite entièrement sécurisé le terrain et en ont bloqué l’accès au moyen d’éléments de construction.

Un petit groupe de gens du voyage est revenu durant la nuit et s’est installé un peu plus loin, près de la gare des Champs-de-Boujean. Le lendemain, à 8h30, la police bernoise les a amendés et leur a ordonné de quitter le site.

Terrain privé aussi occupé

Enfin, la Ville de Bienne précise qu’un autre groupe de gens du voyage installé sur le parking situé au nord de la Tissot Arena n’est pas concerné par ces développements. Comme une entreprise privée est responsable de ce terrain, il lui appartient de recourir aux moyens légaux nécessaires pour une éventuelle évacuation.

(COMM / FTR)

Votre opinion