Hockey sur glace: Geoff Ward officialisé à la tête du Lausanne HC

Publié

Hockey sur glaceGeoff Ward officialisé à la tête du Lausanne HC

Le Canadien de 60 ans, sans club depuis la fin de la saison dernière et son départ des Anaheim Ducks (NHL), s’est engagé ce dimanche comme entraîneur principal du club vaudois. Il succède à John Fust à la bande.

par
Chris Geiger
Geoff Ward est le nouvel entraîneur du Lausanne HC.

Geoff Ward est le nouvel entraîneur du Lausanne HC.

Getty Images via AFP

Fin du (faux) suspense à la Vaudoise aréna: Geoff Ward est bien le nouvel entraîneur principal du Lausanne HC. Le club a officialisé ce dimanche en fin d’après-midi l’arrivée à la bande du technicien canadien. Ce dernier prend le relais de John Fust, qui était en poste depuis le début de la saison 2021/2022, et qui retrouve son poste de directeur sportif dans l’organigramme du LHC.

L’Ontarien, qui a signé jusqu’au terme de la saison 2024/2025, débarque à Malley avec le Suédois Peter Andersson (57 ans) comme assistant. Les deux hommes seront présents dès jeudi pour donner leur premier entraînement aux Lions.

Durant sa carrière, Geoff Ward, 60 ans, a principalement officié en Amérique du Nord en tant qu’entraîneur assistant. Il occupait d’ailleurs ce poste lors du dernier exercice, au sein de la franchise des Anaheim Ducks. Auparavant, il avait transité par plusieurs organisations de NHL, à l’image des Edmonton Oilers (coach de développement), des Boston Bruins (coach assistant), des New Jersey Devils (coach assistant) puis des Calgary Flames (coach associé et entraîneur principal).

Le Canadien a également œuvré en Europe, plus précisément en DEL allemande. Il a dirigé les Iserlohn Roosters, et les Adler Mannheim, équipe avec laquelle il a remporté le titre national en 2015, ce qui lui a valu d’être nommé «entraîneur de l’année» chez nos voisins. Il a également longtemps occupé le poste d’entraîneur assistant de la sélection allemande.

L’expérience et le CV de Ward répondent visiblement aux critères de sélection dévoilés vendredi matin en conférence de presse par John Fust. Ce dernier, en charge du dossier, cherchait un profil bien précis pour lui succéder à la tête du club vaudois. À savoir «quelqu’un qui connaît le hockey en Europe, qui a déjà gagné. Mais aussi un homme qui a une présence, capable de redonner confiance aux joueurs, avec un côté humain et une bonne communication».

Le nouvel homme fort de la Vaudoise aréna aura bien besoin de toutes les qualités mentionnées ci-dessus pour permettre au LHC, actuellement 13e de National League avec 20 points en 19 sorties, de remonter au classement et de retrouver une place plus conforme à ses (hautes) ambitions. La formation lausannoise, défaite avec les honneurs samedi soir à Genève (4-3 tab), dispute son prochain match le 16 novembre prochain (réception de Lugano).

Ton opinion