Assemblée des délégués - Gerhard Pfister reste président du Centre
Publié

Assemblée des déléguésGerhard Pfister reste président du Centre

Réunis samedi en assemblée, les délégués du Centre Suisse ont réélu le conseiller national zougois à la présidence jusqu’en 2024. Ils ont aussi décidé de lancer deux initiatives populaires pour abolir la pénalisation du mariage.

Gerhard Pfister a été réélu à la présidence du Centre.

Gerhard Pfister a été réélu à la présidence du Centre.

Urs Lindt/freshfocus/Archives

Dans son discours, Gerhard Pfister a remercié les déléguées et délégués pour leur soutien et pour la confiance témoignée à son égard. «Je me réjouis, en tant que président du Centre Suisse, de poursuivre avec vous tous et toutes le renouveau de notre parti. La Suisse a aujourd’hui comme jamais auparavant besoin d’un centre fort. Nous sommes en effet celles et ceux qui assurent la cohésion de notre pays. Avec liberté, solidarité et responsabilité. Je ferai tout mon possible pour la garantir.»

Outre Gerhard Pfister à la fonction de président du parti, six nouveaux membres ont été élus à la présidence du parti, qui compte douze membres, indique samedi Le Centre dans un communiqué.

Stop à la pénalisation du mariage

Par ailleurs, les délégués ont approuvé samedi la décision de principe de lancer deux initiatives populaires pour abolir la pénalisation du mariage, tant sur le plan fiscal que celui de l’AVS. Dans son communiqué, le parti rappelle que la discrimination fiscale des couples mariés et enregistrés par rapport aux couples en concubinage est contraire à la Constitution fédérale.

Selon Le Centre, les couples mariés et enregistrés sont également victimes de discrimination par rapport aux personnes non mariées en ce qui concerne l’AVS. En effet, alors que les personnes non mariées perçoivent une double rente AVS, les couples mariés et les couples en partenariat enregistré ne bénéficient que de 150 % au plus de la rente maximale. Cette pénalisation du mariage est discriminatoire et doit enfin être corrigée, affirme le parti.

Le Centre s’est réuni samedi dans quatre endroits du pays: à Berne, Bulle (FR), Wil (SG) et Schwytz.

(COMM/cle)

Votre opinion

1 commentaire