Football: Giorgio Contini: «L’objectif est d’être quatrième samedi soir»
Publié

FootballGiorgio Contini: «L’objectif est d’être quatrième samedi soir»

L’entraîneur du LS n’envisage pas d’autre résultat qu’une victoire de son équipe contre le FC Sion, ce samedi à la Tuilière (18h15).

par
André Boschetti
Au moment de reprendre la compétition, ce samedi contre le FC Sion, Giorgio Contini avoue être serein et confiant. Pour l’entraîneur du LS, ses joueurs ont montré l’automne dernier ce dont ils sont capables.

Au moment de reprendre la compétition, ce samedi contre le FC Sion, Giorgio Contini avoue être serein et confiant. Pour l’entraîneur du LS, ses joueurs ont montré l’automne dernier ce dont ils sont capables.

freshfocus

Après dix jours de repos et trois semaines de préparation, le LS est-il prêt à aborder cette deuxième phase?

Tout a été plus court que d’habitude cette année mais nous avons essayé de faire le maximum et je crois que mon équipe est prête pour cette première échéance. Cela dit, le FC Sion aura quand même l’avantage d’avoir déjà pu disputer une rencontre officielle dimanche dernier.

À part Turkes et Zohouri, les autres sont-ils à disposition, pour cette reprise?

Joël Geissmann souffre toujours de la commotion subie en décembre contre St-Gall et personne ne peut encore dire quand il pourra rejouer. Quant à Nanizayamo, il a commencé la préparation un peu plus tard que ses coéquipiers et je préfère lui laisser encore un peu de temps. En revanche, nos deux nouvelles recrues, Toichi Suzuki et Hicham Mahou, sont qualifiées.

Quelle première impression vous ont-ils laissé?

Très bonne. Ce sont deux jeunes joueurs rapides et bons sur le plan technique. Tous deux sont capables de jouer sur les trois postes, sur le côté droit pour Mahou et sur le flanc gauche pour Suzuki. Comme ils viennent de championnats étrangers, ils ont encore besoin d’un peu de temps pour bien s’acclimater mais je crois qu’ils vont nous être très utiles ces prochains mois déjà.

La campagne de transfert s’arrête-t-elle là?

Non, j’espère encore l’arrivée d’un attaquant axial pour pallier la longue absence de Turkes. Guessand, son remplaçant naturel, ne peut raisonnablement pas jouer tous les matches qui nous attendent d’ici au 21 mai.

Le LS a donc tout pour confirmer sa bonne première partie de saison.

Oui car mes joueurs ont démontré l’automne dernier de quoi ils sont capables. Même sans Aldin Turkes, un pion très important pour nous, je reste serein et convaincu que nous allons réaliser de bonnes choses. En partie aussi parce que l’état d’esprit de ce groupe est remarquable.

Le calendrier ne vous a pourtant pas gâté avec trois doubles confrontations en moins de trois semaines contre YB, Servette et Bâle juste après ce derby contre Sion.

C’est vrai et je ne cache pas que le fait de jouer deux fois en peu de temps contre ces trois mêmes équipes m’irrite un peu. J’espère simplement que le programme étrange des 3e et 4e tours n’est dû qu’au hasard.

Vous commencez aussi l’année par trois semaines anglaises. Une succession d’efforts pas simple à gérer, non?

Effectivement et le fait d’avoir déjà vécu cette situation en été et en automne derniers va beaucoup nous servir. Pour éviter les blessures et alléger une charge de travail qui s’annonce élevée, je ne vois pas d’autre solution que de faire beaucoup tourner mon contingent. Et je ne vais pas hésiter à accorder des jours de repos à mes joueurs. C’est la seule façon de réussir à déconnecter un peu avec le foot.

Quel FC Sion vous attendez-vous à affronter samedi?

J’ai vu leur match contre Lugano, dimanche passé, et les Valaisans ont montré une autre attitude qu’en automne. Je les ai trouvés plus entreprenants, agressifs et courageux. Ils pressent aussi plus haut. Un adversaire qui va être difficile à manœuvrer mais qui reste à notre portée. Notre objectif est clairement de figurer au 4e rang du classement de Super League en quittant le terrain, samedi soir.

Votre opinion