27.08.2015 à 08:20

Arômes et parfumsGivaudan se fixe de nouveaux objectifs sur cinq ans

Le groupe genevois veut dépasser la croissance du marché et table sur une hausse de son chiffre d'affaires.

ARCHIVES, Keystone

Givaudan a publié ce jeudi 27 août de nouveaux objectifs à moyen terme, en légère baisse.

Le numéro un mondial des arômes et parfums veut dépasser la croissance du marché et table sur une hausse de son chiffre d'affaires de 4 à 5% pour les cinq prochaines années.

Son objectif est un flux de trésorerie moyen de 12 à 17% du chiffre d'affaires. Ces objectifs ont été qualifiés d'ambitieux par le directeur général de Givaudan Gilles Andrier.

«Nous entendons continuer de créer de la valeur pour les actionnaires en générant une croissance rentable et en réalisant des acquisitions. Pour créer de la valeur à long terme, nous tirerons profit de notre leadership sur le marché et, plus important encore, nous continuerons de développer des partenariats étroits avec nos clients», a-t-il expliqué.

Ces objectifs sont toutefois en légère baisse. Givaudan tablait jusqu'ici sur une croissance organique entre 4,5% et 5,5% sur la base d'une progression du marché de 2% à 3%.

Marchés en Asie

Le groupe indique que «le pouvoir d'achat mondial se déplaçant vers des pays comme la Chine et l'Inde, il va continuer d'étendre sa solide position dans les marchés à forte croissance». Il va également tirer profit de la croissance dans les produits préférés des consommateurs, comme ceux liés à la santé et au bien-être liés au vieillissement de la population.

Le groupe relève ses objectifs environnementaux d'ici 2020, en ce qui concerne la consommation d'énergie, de CO2 et l'élimination des déchets. L'objectif de réduction est d'au moins 4% d'une année sur l'autre.

Pour mémoire, le groupe genevois qui emploie 9500 personnes sur plus de 80 sites dans le monde a vu au premier semestre son bénéfice net bondir de 11,2% par rapport à 2014, à 339 millions de francs. Le résultat brut d'exploitation (EBITDA) a progressé de 0,7% par rapport au premier semestre 2014, à 566 millions de francs. Cette amélioration est principalement due à la maîtrise des coûts internes.

Pour l'ensemble de l'année 2014, Givaudan avait publié en janvier un bénéfice net de 14,9% au regard de 2013 à 563 millions de francs. Mais le chiffre d'affaires avait présenté une croissance nettement moindre, soit de 0,8% à 4,4 milliards de francs. Exprimée à taux de change et périmètre de consolidation constants, la hausse s'était inscrite à 3,7%.

En ligne avec les attentes

Le groupe n'a pas mentionné jeudi d'objectifs en matière de résultat brut d'exploitation (EBITDA), qui faisait partie des précédentes projections de la société. Ces objectifs sont dans la continuité et en ligne avec les attentes, selon les analystes.

Ils s'interrogent en même temps sur l'impact des turbulences dans les marchés émergents - notamment au Brésil, en Chine, en Indonésie et en Russie - sur la stratégie de croissance de groupe dans ces régions. Vontobel table ainsi sur croissance annuelle moyenne de 3,5% d'ici 2020.

L'action Givaudan était orientée à la hausse, jeudi, mais sous-performait nettement le marché.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!