Football: Gladbach tremble pour Breel Embolo

Publié

FootballGladbach tremble pour Breel Embolo

Le Borussia Mönchengladbach prie pour que la chevile de son attaquant soit intacte; d’autant plus qu’il a été touché par un coéquipier.

par
Mathieu Aeschmann
Étincelant dimanche contre l’Allemagne, Breel Embolo est toutefois sorti avec le masque et l’aide du staff médical suisse. Inquiétant à dix jours de la reprise de la Bundesliga. 

Étincelant dimanche contre l’Allemagne, Breel Embolo est toutefois sorti avec le masque et l’aide du staff médical suisse. Inquiétant à dix jours de la reprise de la Bundesliga.

Peter Klaunzer / Keystone

Marco Rose, le coach du Borussia Mönchengladbach avait formulé qu’un seul souhait en amont de cette trêve internationale. «J’espère retrouver tous mes joueurs en pleine forme.»

Un vœu qui aura tenu jusqu’à un quart d’heure de la fin de ce Suisse – Allemagne et ce tacle licite mais très appuyé de Matthias Ginter. Autant dire que cette action n’a pas exactement déchaîné les passions dans les bureaux du Borussia-Park.

«On a regardé le match avec une certaine inquiétude, a confessé le directeur sportif des Fohlen Max Eberl au micro de la chaîne Sport1. On priait pour qu’il ne se passe rien et il s’est passé quelque chose.» Mais quoi exactement?

Et comment crier au scandale quand c’est un autre de vos employés qui blesse votre homme en forme? «Breel est touché (à la cheville) mais on ne connaît pas encore la gravité de la blessure. C’est d’autant plus dommage qu’il était omniprésent. Pour moi, c’était le meilleur homme sur le terrain.»

Pour rappel, le Borussia Möchengladbach attaquera sa saison de Bundesliga samedi 19 septembre par un choc à Dortmund. Or les prises de balles de Breel Embolo, dimanche, et sa faculté à créer des différences dans une position axiale avaient donné des idées aux fans des Fohlen.

Nombre d’autre eux se sont en effet manifestés durant le match sur les réseaux sociaux pour réclamer son positionnement derrière Marcus Thuram, voire derrière le duo Thuram-Plea. Une perspective qui a pris d’un coup du plomb dans l’aile.

«Tu joues le ballon mais ton tacle est à la limite de la correction», avait d’ailleurs glissé Manuel Akanji à Mathias Ginter juste après le coup de sifflet final. Le défenseur de l’autre Borussia pouvait se permettre cette remarque puisqu’il ne partage pas le même vestiaire à l’année.

Mais ce débat viendra-t-il polluer la reprise de Gladbach si Breel Embolo retrouve son club via l’infirmerie? Souhaitons que des nouvelles rassurantes tombent vite au sujet de sa cheville. Pour lui et pour éviter que Gladbach commence sa saison par un terrible autogoal.

Ton opinion

2 commentaires