23.11.2015 à 08:06

BirmanieGlissement de terrain: «Plus d'une centaine» de morts

Les secours birmans sont toujours à la recherche de personnes portées disparues après la catastrophe.

Une montagne de remblais s'est effondrée sur des dizaines de cabanes de fortune dans lesquelles dormaient des Birmans.

Une montagne de remblais s'est effondrée sur des dizaines de cabanes de fortune dans lesquelles dormaient des Birmans.

Keystone

Les secours birmans étaient toujours lundi à la recherche de personnes portées disparues après le gigantesque glissement de terrain survenu samedi dans une mine de jade dans le nord du pays. Cette catastrophe a fait plus d'une centaine de morts.

«L'opération de sauvetage se poursuit et nous avons encore retrouvé des corps. Au total, nous en avons trouvé plus d'une centaine», a expliqué Dashi Naw Lawn, membre d'une association locale, la Kachin Network Development Foundation, impliquée dans les secours.

L'accident s'est produit samedi avant l'aube dans la région de Hpakant (nord) quand une montagne de remblais s'est effondrée sur des dizaines de cabanes de fortune dans lesquelles dormaient des Birmans pauvres vivant de la recherche de morceaux de jade restés non exploités. Il s'agirait du glissement de terrain le plus meurtrier de cette région pauvre et difficile d'accès.

Pas de chiffres précis

D'après le journal officiel, le Global New Light of Myanmar, 104 corps auraient déjà été sortis des décombres et «beaucoup d'autres personnes sont toujours portées disparues». Il était toutefois difficile d'obtenir des chiffres précis puisque les autorités ont reconnu ne pas savoir combien de personnes vivaient dans cette zone.

Des milliers de travailleurs birmans pauvres affluent dans cette région aux confins de la Chine, vivant dans des campements de fortune, pour tenter de trouver des morceaux de jade négligés par les pelleteuses et laissés dans des montagnes de remblais aux marges des mines.

Grands profits

La Birmanie, premier producteur mondial de jade, tire de grands profits de la présence massive de la précieuse pierre dans le sous-sol de cette région minière. En 2014, le pays a vendu sur le marché mondial près de 31 milliards de dollars de jade, dix fois le chiffre officiel selon un rapport publié en octobre 2015 par l'ONG Global Witness.

L'opposante Aung San Suu Kyi, dont le parti a remporté une victoire écrasante aux élections du 8 novembre, doit former un gouvernement début 2016. Elle a promis de lutter contre la corruption et l'opacité de l'économie, dont l'industrie du jade est un bon exemple.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!