Publié

Interactif.Google ouvre aux Suisses son service de jeux sans consoles

Dès ce lundi, le géant américain accorde l’accès à Stadia aux gamers d’une nouvelle sélection de pays Européens. Cette fois les Helvètes ne regardent pas le train passer.

par
Jean-Charles Canet
Le catalogue de jeux proposés par le service Stadia avec les prix à l’unité exprimés en francs suisses. Capturés dimanche, ces derniers sont sujets à modifications.

Le catalogue de jeux proposés par le service Stadia avec les prix à l’unité exprimés en francs suisses. Capturés dimanche, ces derniers sont sujets à modifications.

DR

Un peu plus d’un an après l’ouverture de son service de streaming de jeux vidéo Stadia dans une sélection de pays (États-Unis, France, Allemagne…), Google ouvre ses portes à une nouvelle fournée dans laquelle la Suisse est incluse. Dès ce lundi, donc, les gamers helvétiques peuvent créer ou utiliser leur compte Google pour se rendre sur stadia.google.com et activer le droit d’acquérir le ou les jeux de leur choix et de les faire tourner à distance.

Le principe de Stadia est en effet que les jeux tournent sur les serveurs géants de Google et sont diffusés sur n’importe quel écran du domicile (télé, ordinateur de bureau, ordinateur portable, tablette ou smartphone). Le service propose ainsi à sa clientèle de se contenter du strict minimum, soit d’un accès à internet. Autrement dit, proclame le géant américain, plus besoin de console dernier cri ou de PC surpuissant, un écran couplé à une manette, voire une souris et un clavier suffisent pour accéder à des programmes interactifs aussi gourmands et ambitieux qui jusqu’ici avaient besoin de machines de guerre à domicile.

L’accès aux serveurs de Google est gratuit avec les fonctionnalités de base (définition limitée à 1080P en 60 images par seconde). Les jeux sont payants à l’unité et vendus, sauf promotions ponctuelles, au même prix que leur équivalent sur d’autres plateformes. Ceux qui veulent faire tourner leurs jeux en 4K et 60 ips devront s’acquitter, après une période d’essai, d’un abonnement de 11 francs par mois.

«Assassin's Creed Valhalla» d’Ubisoft fait partie des jeux proposés sur le catalogue Stadia. On le fait tourner ici via le navigateur Chrome sur un PC Windows. Une limitation dans le décodage vidéo de notre PC, ne permet pas un affichage en 4K. Nous nous contentons donc d’un affichage en 1080p.

«Assassin's Creed Valhalla» d’Ubisoft fait partie des jeux proposés sur le catalogue Stadia. On le fait tourner ici via le navigateur Chrome sur un PC Windows. Une limitation dans le décodage vidéo de notre PC, ne permet pas un affichage en 4K. Nous nous contentons donc d’un affichage en 1080p.

DR

Nous avons pu tester le service quelques jours avant son lancement officiel. Est-il simple d’accès? Est-il performant? Est-il fiable? Quelles sont ses qualités et ses faiblesses. Peut-il vraiment rivaliser aux machines de nos bureaux et salons. Est-il sans concurrence? Le catalogue de jeux proposés est-il riche? Est-il original? Autant de questions auxquelles nous donnerons réponses dans un prochain article.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
1 commentaire
L'espace commentaires a été desactivé

ici la

08.12.2020 à 17:10

pas mal de distribué un projet déjà moribond oui mais non