New York - Google veut acquérir un immeuble de bureaux pour deux milliards
Publié

New YorkGoogle veut acquérir un immeuble de bureaux pour deux milliards

Déjà locataire de bureaux à Manhattan, Google veut acheter l’immeuble qui les abrite, pour une coquette somme. Histoire de s’enraciner à New York en y créant un campus.

Google loue déjà ces locaux, qui se trouvent sur le site d’un ancien terminal ferroviaire (St. Johns Terminal), dans le quartier de Hudson Square, au sud-ouest de Manhattan, près de la rivière Hudson.

Google loue déjà ces locaux, qui se trouvent sur le site d’un ancien terminal ferroviaire (St. Johns Terminal), dans le quartier de Hudson Square, au sud-ouest de Manhattan, près de la rivière Hudson.

AFP

Google a annoncé, mardi, son intention d’acheter un immeuble de bureaux new-yorkais, sur l’île de Manhattan, pour un montant de 2,1 milliards de dollars (1,95 milliard de francs), confirmant sa volonté de continuer à s’implanter dans la métropole américaine, malgré la généralisation du télétravail.

Selon le cabinet Real Capital Analytics, cité par le «Wall Street Journal», il s’agirait, depuis le début de la pandémie, du plus gros achat immobilier aux États-Unis pour un bâtiment abritant des bureaux. Google loue déjà ces locaux, qui se trouvent sur le site d’un ancien terminal ferroviaire (St. Johns Terminal), dans le quartier de Hudson Square, au sud-ouest de Manhattan, près de la rivière Hudson.

Trois bâtiments pour son siège new-yorkais

Le géant californien souhaite ouvrir, d’ici à la mi-2023, un campus d’une superficie totale de près de 160’000 mètres carrés (l’équivalent de quinze terrains de football) et en faire son siège new-yorkais, en charge notamment des ventes et des partenariats. Le site final doit s’étendre sur trois bâtiments, répartis entre Hudson Street et Washington Street. La construction de deux d’entre eux est déjà achevée.

L’entreprise, dont le siège principal est à Mountain View, en Californie, possède plusieurs bâtiments à New York: elle a racheté, en mars 2018, le Chelsea Market, célèbre bâtiment du quartier de Chelsea, pour 2,4 milliards de dollars (2,2 milliards de francs), où se situent entre autres les bureaux de sa filiale YouTube. En 2010, elle avait acquis un immeuble situé en face du Chelsea Market, pour 1,77 milliard de dollars (1,63 milliard de francs).

Les autorités se frottent les mains

«Google a la chance de se sentir chez soi à New York depuis plus de 20 ans, une période au cours de laquelle nos effectifs, dans l’État de New York, ont atteint le nombre de 12’000 employés», a déclaré la directrice financière du groupe, Ruth Porat. «La vitalité, la créativité et le talent d’envergure internationale de New York nous ont permis d’y rester implantés.»

Les élus locaux se sont également réjouis de l’annonce du groupe californien. «L’investissement historique de Google à New York marque une étape gigantesque pour notre redressement économique», a réagi le maire de la ville, Bill de Blasio. «L’achat de St. John’s Terminal garantit que New York restera un leader technologique mondial et un endroit où les gens ont fortement envie de vivre et de travailler.»

(AFP)

Votre opinion

1 commentaire