Publié

SyrieGorbatchev lance un appel au dialogue à Genève

L'ex-président de l'Union soviétique Mikhaïl Gorbatchev ouvrait l'assemblée générale de la Croix-Verte internationale à l'occasion de son 20e anniversaire.

Mikhaïl Gorbatchev (82 ans) est apparu amaigri et affaibli lundi à Genève.

Mikhaïl Gorbatchev (82 ans) est apparu amaigri et affaibli lundi à Genève.

AFP

L'ex-président de l'Union soviétique Mikhaïl Gorbatchev a lancé lundi à Genève un appel au dialogue dans la crise syrienne. Il ouvrait l'assemblée générale de la Croix-Verte internationale à l'occasion de son 20e anniversaire.

«Nous sommes à une période critique. Le moment du changement est venu», a affirmé le président et fondateur de la Croix-Verte internationale en souhaitant «une renaissance du multilatéralisme et de la prise de décision au niveau le plus élevé».

«Les crises que nous affrontons trouvent leur origine dans des concepts théoriques, des valeurs et des institutions dépassés», a-t-il déclaré, en présence de l'ex-président polonais Lech Walesa.

Amaigri et affaibli

Évoquant la Syrie, l'ex-président de l'URSS a lancé un appel au dialogue. Il a semblé approuver la décision du président Obama de s'en remettre à la décision du Congrès.

«C'est difficile de faire quelque chose de positif en Syrie. Si Barack Obama n'est pas suffisamment décidé pour lancer des bombes, je pense que ce n'est pas si mal en soi», a-t-il dit.

«En revanche s'il décide de passer à l'action sans tenir compte de l'opinion des peuples, les conséquences pourraient être dramatiques», a ajouté Mikhaïl Gorbatchev en demandant à ses amis américains et au président Obama «de rejoindre notre appel à la paix et au désarmement».

Mikhaïl Gorbatchev (82 ans) est apparu amaigri et affaibli. Il devait être aidé pour marcher à la sortie de la réunion du matin de la Croix-Verte. Ses collaborateurs ont affirmé ne pas savoir s'il serait présent lors de la cérémonie des Green Stars Awards prévue en fin d'après-midi.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!