Hockey - Ligue des champions: Gottéron largement battu par Frölunda
Publié

Hockey - Ligue des championsGottéron largement battu par Frölunda

Les Fribourgeois se sont inclinés lourdement en demi-finale de la compétition, face au leader du championnat suédois.

Les Suédois ont été sans pitié avec le gardien fribourgeois Benjamin Conz, qui a fini par céder sa place à Dennis Saikkonen, en fin de rencontre.

Les Suédois ont été sans pitié avec le gardien fribourgeois Benjamin Conz, qui a fini par céder sa place à Dennis Saikkonen, en fin de rencontre.

AP, Keystone

Fribourg Gottéron n'a pas réussi à se refaire une santé en demi-finale de la Ligue des champions. Mardi, face à Frölunda, les Dragons ont laissé filer le match aller 5-1.

Les hommes de Larry Huras, bousculés en championnat de Suisse, n'ont pas réussi de miracles sur la patinoire des Frölunda Indians à Göteborg (Sue). Il faut dire que le leader du championnat de Suède est d'un calibre supérieur aux précédents adversaires des Dragons dans cette compétition.

Si cela n'est pas apparu lors d'un tiers initial plutôt bien maîtrisé par les Fribourgeois et conclu sur le score de 1-1, la suite fut plus compliquée pour Julien Sprunger et ses coéquipiers. Sans Andreï Bykov, commotionné lors de la rencontre contre Bienne, mais avec Ritola, Gottéron a sué au cours de la période médiane en encaissant deux buts.

Pire, le début du troisième tiers a mis fin aux maigres espoirs des Dragons avec le 4-1 signé Rosseli-Olsen après seulement 19 secondes de jeu. Et les joueurs de Larry Huras ont pris l'eau à la 44e sur un lancer de loin de Larsson. Cette cinquième réussite suédoise a d'ailleurs eu raison de la présence de Benjamin Conz devant le filet fribourgeois. Le portier jurassien a cédé sa place à Dennis Saikkonen.

Rendez-vous à Fribourg mardi prochain

Le match retour aura lieu mardi prochain à la BCF Arena et la mission fribourgeoise s'annonce plus que compliquée. Pour arracher une prolongation, les Dragons vont devoir inscrire quatre buts.

Rien n'est impossible en sport, mais cette formation suédoise semble trop solide pour vaciller devant des Fribourgeois qui auront à nouveau la tête au championnat. En espérant aussi que les leaders (Sprunger, Rathgeb, Cervenka, ...) se lèvent, histoire de finir sur une note positive cette aventure européenne.

(ats)

Votre opinion