Danger: Goupil fait entrer la tique en ville
Publié

DangerGoupil fait entrer la tique en ville

Les renards, qui se nourrissent de plus en plus dans nos cités, y apportent aussi ce parasite porteur de maladies. La région des Trois-Lacs est particulièrement infectée.

par
Vincent Donzé
Getty Images

C’est une mauvaise fable que celle du renard et de la tique! Goupil est un vecteur de la rage, de la trichinose et de la terrible échinococcose. Ça, on le savait. Mais indirectement, le renard fait aussi entrer dans les cités la borréliose et l’encéphalite, dès lors qu’il transporte des tiques. Ce ne sont donc plus seulement les oiseaux et les chiens rentrant de promenade qui charrient les tiques en ville. En cherchant de la nourriture dans les poubelles, le renard aussi dépose ses passagers. Les jardins, les piscines, les parcs risquent l’infection.

Votre opinion