Inde: Gourou coupable de viol: une ville entière barricadée
Publié

IndeGourou coupable de viol: une ville entière barricadée

Une force sécuritaire accrue a été mise en place dans deux Etats du nord de l'Inde dans l'attente de la sentence au procès d'un gourou.

Les émeutes qui ont suivi la décision de justice ont provoqué la mort d'au moins 38 personnes.

Les émeutes qui ont suivi la décision de justice ont provoqué la mort d'au moins 38 personnes.

AFP

Des milliers de policiers ont été déployés et les services d'internet ont été suspendus dans 2 Etats du nord de l'Inde en prévision de l'annonce lundi de la sentence au procès d'un gourou. Ses adeptes se sont livrés vendredi à des saccages après l'annonce du verdict.

Fascination pour les gourous

Un tribunal local a reconnu coupable Gurmeet Ram Rahim Singh, dirigeant de la secte Dera Sacha Sauda, coupable du viol de deux femmes en 2002.

Au moins 38 personnes ont été tuées et plus de 200 autres blessées dans l'Etat d'Haryana dans les émeutes qui ont suivi l'annonce du verdict. L'Haryana et le Pendjab sont deux Etats où le gourou en question compte nombre d'adeptes dans les campagnes.

Des foules en colère ont incendié des stations-service et des gares de chemin de fer ou encore des véhicules à la suite de la décision de justice.

L'affaire illustre la fascination qu'exercent sur beaucoup dans l'Inde profonde les gourous, qui jouissent d'un crédit politique immense pour leur capacité à mobiliser des millions de sympathisants mécontents des manquements de l'Etat.

Cordon de sécurité autour de la prison

Les forces de sécurité ont établi un cordon autour de la prison de Rohtak, à 70 km de New Delhi, où Singh est détenu. Le juge qui l'a reconnu coupable doit tenir une audience à l'intérieur de la prison de Rohtak lundi vers 14h30 locales (11h00 heure suisse) et faire connaître alors la sentence.

Les autorités espèrent que les mesures de sécurité qui ont été prises empêcheront les adeptes du gourou de se rassembler dans les rues comme ils l'ont fait vendredi.

Jusqu'à 7 ans de prison

Singh encourt jusqu'à sept ans de prison. La ville de Sirsa, où la secte Dera Sacha Sauda a son siège, est déjà complètement bouclée, a déclaré le chef de la police de l'Haryana, BS Sandhu. Les écoles et universités ont reçu l'ordre de fermer leurs portes, a déclaré le gouvernement de l'Etat.

Plus de 10'000 policiers patrouilleront dans l'Haryana. Au Pendjab voisin, où les violences ont été sporadiques vendredi, plus de 8000 policiers et auxiliaires ont été mobilisés, et les grands rassemblements y ont été interdits. Les connections internet des téléphones portables ont été coupées jusqu'à mardi.

(ats)

Votre opinion