Publié

AutoGP d'Abou Dhabi - Essais libres 2: Vettel (Red Bull) meilleur temps (COMPTE RENDU)

ABOU DHABI, 01 nov 2013 (AFP) - L'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull), déjà assuré d'un 4e titre mondial d'affilée, a réalisé le meilleur temps de la 2e séance d'essais libres du Grand Prix d'Abou Dhabi de Formule 1, vendredi soir sur le circuit de Yas Marina.

En 1 minute 41 secondes et 335/1000, en pneus tendres, Vettel a amélioré de près de trois secondes le meilleur temps réalisé en première séance par Romain Grosjean (Lotus), en pneus medium. Le tout sous les yeux d'Alain Prost, le quadruple champion du monde de F1, que Vettel a rejoint dimanche dernier au palmarès mondial. Coiffé d'un casque spécial dessiné par un jeune fan mexicain, Vettel, qui vient de remporter les six derniers GP du calendrier, a aussi devancé de 155 millièmes de seconde son coéquipier Mark Webber, qui n'a plus que trois GP à disputer avant de tirer un trait sur sa carrière en F1. Le troisième chrono de cette séance entamée au coucher du soleil, comme la course prévue dimanche, et conclue en nocturne, à la lueur des projecteurs, a été l'oeuvre du Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), vainqueur fin juillet en Hongrie. Hamilton a fait un peu mieux que le Finlandais Kimi Räikkönen (Lotus), vainqueur l'an dernier à Yas Marina, et que l'autre pilote Mercedes, Nico Rosberg, excellent 2e en Inde, dimanche dernier, derrière Vettel et devant Grosjean. Côté Ferrari, Fernando Alonso a un peu progressé, passant du 12e rang en première séance au 8e rang en deuxième séance, soit un peu mieux que son coéquipier Felipe Massa qui a complété le Top 10. Les trois pilotes de réserve qui avaient roulé en début d'après-midi ont rendu leur monoplace au titulaire habituel: dans sa Force India, Adrian Sutil a fait le 15e temps, devant Giedo van der Garde, 19e dans sa Caterham, et Max Chilton, 22e dans sa Marussia. La troisième et dernière séance, samedi, aura lieu à partir de 14h00 locales (11h00 françaises, 10h00 GMT), suivie trois heures plus tard par les qualifications. dlo/jr

(AFP)

Votre opinion