Publié

AutoGP d'Abou Dhabi - Essais libres: Vettel et Grosjean prennent leurs repères (PAPIER GENERAL)

Par Daniel ORTELLI ABOU DHABI, 01 nov 2013 (AFP) - Le Français Romain Grosjean (Lotus), puis l'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull), déjà assuré d'un 4e titre mondial d'affilée, ont signé les meilleurs temps des deux séances d'essais libres du Grand Prix d'Abou Dhabi de Formule 1, vendredi sur le circuit de Yas Marina.

En 1 minute 41 secondes et 335/1000, en pneus tendres, Vettel a amélioré de près de trois secondes, vendredi soir, le meilleur temps réalisé en début d'après-midi par Grosjean, en pneus medium. Le tout sous les yeux d'Alain Prost, le quadruple champion du monde de F1, que Vettel a rejoint dimanche dernier au palmarès mondial. Coiffé d'un casque spécial dessiné par un jeune fan mexicain, Vettel, qui vient de remporter les six derniers GP du calendrier, a aussi devancé de 155 millièmes de seconde son coéquipier Mark Webber, qui n'a plus que trois GP à disputer avant de tirer un trait sur sa carrière en F1. "On avait un bon rythme aujourd'hui, même si ce n'est pas facile ici car la piste change beaucoup entre les deux séances, et on a fait tout ce qu'on avait prévu au programme", a dit Vettel en fin de journée. Le quadruple champion du monde est rentré en Europe pour se reposer après le GP d'Inde, comme Grosjean et Kimi Räikkönen, les deux pilotes Lotus. Il a même tondu sa pelouse, mardi en Suisse, histoire de retomber sur terre. Quant à "Iceman", il est arrivé jeudi soir dans le Golfe persique, après avoir fait l'impasse sur la journée presse, et était bien au volant vendredi. "Ca lui est déjà arrivé cette année (de rater le jeudi)", a dit Eric Boullier, le Team Principal de Lotus. Quant au dialogue musclé entre Räikkönen et Alan Permane, l'un des ingénieurs de l'écurie d'Enstone, dimanche dernier sur la radio de bord, "ce sont des choses qui peuvent arriver, à un moment important d'une course intense", a tempéré Gérard Lopez, le propriétaire du Lotus F1 Team. Le troisième chrono de la 2e séance, entamée au coucher du soleil, comme la course prévue dimanche, et conclue en nocturne, à la lueur des projecteurs, a été l'oeuvre de Lewis Hamilton (Mercedes). Vainqueur fin juillet en Hongrie. le Britannique a fait un peu mieux que Räikkönen, victorieux ici-même l'an dernier, et que son coéquipier Nico Rosberg, dans l'autre Flèche d'Argent. Les deux pilotes Mercedes ont bouclé chacun l'équivalent d'un GP entier, en deux séances, et sont prêts à défendre chèrement leur 2e place au championnat constructeurs, convoitée autant par Ferrari, 3e, que par Lotus, 4e. "C'était une journée plutôt positive, au volant d'une voiture agréable à conduire, qui donne de bonnes sensations. J'étais surpris de faire le meilleur temps de la première séance", a dit Grosjean, qui vient de monter sur trois podiums d'affilée (Corée, Japon, Inde) en gérant parfaitement ses pneus. "Dans la 2e séance, on a eu un petit problème de frein qui nous a empêché de faire un tour en simulation qualif , puis un long relais, mais j'ai quand même fait un bon chrono en pneus medium. D'une manière générale, je suis content, même si ce n'est pas mon circuit préféré de la saison, car il est un peu lent". Côté Ferrari, Fernando Alonso, l'ex-coéquipier de Grosjean chez Renault F1, en 2009, a un peu progressé, passant du 12e rang en première séance au 8e rang en deuxième séance, soit un peu mieux que son coéquipier Felipe Massa qui a complété le Top 10. Les trois pilotes de réserve qui avaient roulé en début d'après-midi ont rendu leur monoplace au titulaire habituel: dans sa Force India, Adrian Sutil a fait le 15e temps, devant Giedo van der Garde, 19e dans sa Caterham, et Max Chilton, 22e dans sa Marussia. La troisième et dernière séance, samedi, aura lieu à partir de 14h00 locales (11h00 françaises), suivie trois heures plus tard par les qualifications. dlo/jde

(AFP)

Votre opinion