Publié

F1GP d'Abou Dhabi: le Grand Prix 2014 en bref (ENCADRE)

Grand Prix d'Abou Dhabi, 19e et dernière manche du Championnat du monde 2014 de Formule 1, couru le dimanche 23 novembre sur le circuit de Yas Marina:

Distance: 55 tours de 5,555 km soit 305,355 km

Temps: beau et chaud, départ au coucher du soleil, arrivée de nuit

Meilleur temps absolu des qualifications: Nico Rosberg (GER/Mercedes) 1:40.480 en Q3 (moyenne: 198,989 km/h)

Pole position: idem

Grille de départ:

1re ligne:

Nico Rosberg (GER/Mercedes) - Lewis Hamilton (GBR/Mercedes)

2e ligne: Valtteri Bottas (FIN/Williams) - Felipe Massa (BRA/Williams)

Podium:

1.

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes), les 305,355 km en 1 h 39:02.619 (moyenne: 184,982 km/h)

2. Felipe Massa (BRA/Williams-Mercedes) à 2.5

3. Valtteri Bottas (FIN/Williams-Mercedes) à 28.8

Meilleur tour en course: Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-Renault), 1:44.496 au 50e tour (moyenne: 191,341 km/h)

Leaders: Hamilton du 1er au 10e tour, Rosberg au 11e tour, Massa du 12e au 13e tour, Hamilton du 14e au 31e tour, Massa du 32e au 43e tour, Hamilton du 44e tour à l'arrivée.

Championnats du monde:

Pilotes: 1. Hamilton (GBR) 384 pts; 2. Rosberg (GER) 317 pts; 3. Ricciardo (AUS) 238; 4. Bottas (FIN) 186; 5. Vettel (GER) 167; 6. Alonso (ESP) 161; etc.

Constructeurs: 1. Mercedes-AMG 701 pts (champion); 2. Red Bull 405; 3. Williams 320; 4. Ferrari 216; 5. McLaren 181; 6. Force India 155; etc.

La course: 11e victoire de la saison pour Hamilton, parti en première ligne et en tête au premier virage, grâce à un meilleur départ que Rosberg, en pole position comme au Brésil. L'écart est resté stable, entre deux et trois secondes, jusqu'au 24e tour, quand Rosberg a subi une perte de puissance moteur et lâché la poursuite, rejeté d'abord à 7 secondes, puis à 10 secondes, avant de plonger au classement général en raison de soucis supplémentaires. Comme Rosberg au Brésil, Hamilton n'a pas fait la moindre faute et déroulé jusqu'au 55e tour, sans craindre un retour des Williams très efficaces, avec Massa devant Bottas car auteur d'un meilleur départ que le jeune Finlandais. Grâce à ce doublé... derrière Hamilton, Williams termine 3e du championnat constructeurs et valide définitivement son retour aux avant-postes, après une saison 2013 complètement ratée (9e sur 11). Bottas prend la 4e place au championnat pilotes, devant Vettel et Alonso. Quant à Ricciardo, parti des stands à cause d'une pénalité samedi pour aileron trop flexible en qualifications, il termine sa remontée au pied du podium (4e), devant un excellent Button (5e), au terme de ce qui était peut-être son dernier GP de F1, s'il est remplacé l'an prochain par Alonso chez McLaren. L'écurie Mercedes-AMG était déjà assurée du titre constructeurs depuis le GP de Russie à Sotchi.

dlo/pel

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!