Publié

MotoGP d'Allemagne - Lorenzo forfait, Pedrosa meurtri, Marquez en pointe (COMPTE RENDU)

Par Benoît NOEL SACHSENRING (Allemagne / Allemagne), 13 juil 2013 (AFP) - L'Espagnol Marc Marquez s'élancera en tête du Grand Prix d'Allemagne MotoGP dimanche au Sachsenring où le champion du monde en titre Jorge Lorenzo, forfait, et l'actuel leader du championnat, Dani Pedrosa, meurtri, pourraient faire une bien mauvaise opération.

Le jeune pilote Honda, auteur de sa 3e "pole" cette saison et actuel 3e du championnat derrière les deux malchanceux du week-end, aura l'occasion lors du Grand Prix de réaliser une bonne opération comptable. Le rendez-vous allemand pourrait effectivement rebattre les cartes d'une saison 2013 qui s'orientait vers un duel Pedrosa/Lorenzo pour la distribution des lauriers. Mais les chutes pourraient changer la donne... Vendredi lors des premiers essais libres, l'Espagnol Jorge Lorenzo chutait sur sa clavicule gauche, celle qu'il avait brisée en trois morceaux deux semaines auparavant aux Pays-Bas. Verdict pour le pilote Yamaha: un forfait et une nouvelle opération pour réparer la plaque de titane soudant les os mais désormais "tordue". Vingt-quatre heures plus tard samedi matin, c'est son compatriote Dani Pedrosa qui chutait très lourdement. Traumatisme crânien et grosse contusion à une épaule notamment: le pilote Honda n'a pu prendre part aux qualifications. Et s'il devait rouler dimanche, il ne s'élancerait qu'en 12e position sur la grille. Chez Honda, les mines étaient donc grises samedi, même si c'est l'équipier de Pedrosa, Marc Marquez qui pourrait faire la bonne opération du week-end. Pedrosa compte 136 points au classement et Lorenzo 127 pour 113 à Marquez. En cas de succès dimanche combiné à un forfait des deux leaders, ce dernier pourrait prendre la tête du championnat, dès sa première saison dans la catégorie reine. Rossi de retour en première ligne Mais rien n'est joué: Pedrosa espère passer une nuit réparatrice et il aura bien l'intention de rouler s'il reçoit le feu vert médical, assure son équipe. Et d'autres pilotes que Marquez voudront aussi profiter des malheurs du duo d'infortune. L'Italien Valentino Rossi en tête. "The Doctor" est en pleine confiance depuis son succès à Assen il y a deux semaines, le premier depuis octobre 2010. "Je suis à nouveau en première ligne (3e des qualifications, ndlr). C'est la preuve que je suis de retour. Cela confirme ma prestation d'Assen: je me bats à nouveau avec les meilleurs", a expliqué le nonuple champion du monde "particulièrement content" de sa Yamaha. Le Britannique Cal Crutchlow, 2e samedi, fait aussi partie des candidats à la victoire --ce qui serait une première pour lui-- au même titre que l'Allemand Stefan Bradl (4e devant son public). Mais Marc Marquez avoue se "méfier énormément de Valentino" Rossi qui n'était plus apparu en première ligne depuis le GP du Portugal en 2010. "Valentino (Rossi) a l'air très très fort. ce ne sera pas facile de le contrer dimanche. Mais s'il y a moyen d'aller chercher la victoire, je ne me gênerai pas", a déclaré Marquez. En Moto2, le Belge Xavier Siméon (Kalex) a signé la première "pole" de sa carrière pour sa quatrième saison dans la catégorie. Autoritaire leader du championnat, le Britannique Scott Redding s'est lui contenté de la 8e place et s'élancera de la troisième ligne. Dans la catégorie Moto3, l'Espagnol Alex Rins s'élancera en tête. Actuellement troisième au championnat du monde, le pilote KTM a devancé le leader de ce championnat, son compatriote Luis Salom (KTM) contraint de renoncer à dix minutes de la fin de la séance en raison d'un problème moteur. bnl/mam

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!