15.03.2015 à 09:07

AutoGP d'Australie - Le Grand Prix en bref (ENCADRE)

Melbourne, 15 mars 2015 (AFP) - Grand Prix d'Australie, 1re manche (sur 20) de l'édition 2015 du Championnat du monde de Formule 1, couru dimanche sur le circuit de l'Albert Park à Melbourne: Distance: 58 tours de 5,303 km soit 307,574 km Temps: ensoleillé Meilleur temps absolu des qualifications: Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) 1:26.327 en Q3 (moyenne: 221,145 km/h) Pole position: idem Grille de départ: 1re ligne: Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) - Nico Rosberg (GER/Mercedes) 2e ligne: Felipe Massa (BRA/Williams-Mercedes) - Sebastian Vettel (GER/Ferrari) 3e ligne: Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) - Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-Renault) Podium: 1.

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) les 307,574 km en 1 h 31:54.067 (moyenne: 200,808 km/h) 2. Nico Rosberg (GER/Mercedes) à 1.360 3. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) à 34.523 Meilleur tour en course: Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) 1:30.945 au 50e tour (moyenne: 209,916 km/h) Leader: Hamilton, du 1er tour à l'arrivée. Championnat du monde: Pilotes: 1. Hamilton (GBR), 25 pts; 2. Rosberg (GER), 18; 3. Vettel (GER), 15; 4. Massa (BRA), 12; 5. Nasr (BRA), 10; etc... Constructeurs: 1. Mercedes-AMG, 43 pts; 2. Ferrari, 15; 3. Sauber, 14; 4. Williams, 12; 5. Red Bull, 8; etc... La course: victoire facile d'Hamilton à l'Albert Park, sa 34e en F1 et la 2e à Melbourne après celle de 2008, au terme d'une course sans faute entamée par un départ parfait en pole position. Le champion du monde en titre a mené du 1er tour à l'arrivée et Rosberg n'a jamais pu l'inquiéter. C'est donc le premier doublé Mercedes de 2015, dans la foulée de la domination de l'écurie allemande l'an dernier. Un autre champion du monde, Vettel, parti sur la 4e place de la grille, a doublé Massa à la faveur de son arrêt au stand, en faisant durer ses pneus jusqu'au 24e tour, et monte sur le podium à la fin de sa toute première course dans une Ferrari, ce qui va redonner le moral à la Scuderia. Deux débutants terminent dans les points: Nasr (Sauber) 5e et Sainz Jr (Toro Rosso) 9e. Ils ont profité au maximum d'un plateau décimé par trois forfaits avant la course (les deux Marussia et Bottas, qui avait mal au dos) et deux abandons prématurés en course (les deux Lotus dès le 1er tour). C'était la 1re fois depuis le GP d'Espagne 1970 (16 voitures sur la grille) qu'il y avait aussi peu de monoplaces au départ: 15, car Magnussen (moteur de la McLaren-Honda) et Kvyat (transmission de la Red Bull-Renault) ont dû garer leur voiture sur le côté en se rendant sur la grille de départ. Prochain GP: Malaisie, le 29 mars à Sepang, près de Kuala Lumpur. dlo/ig

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!