Publié

F1GP de Belgique - Le Grand Prix en bref (ENCADRE)

Spa-Francorchamps (Belgique), 23 août 2015 (AFP) - Grand Prix de Belgique, 11e manche (sur 19) du Championnat du monde de Formule 1, couru dimanche sur le circuit de Spa-Francorchamps, en bref:

Distance: 43 tours de 7,004 km soit 301,048 km

Temps: ensoleillé vendredi et samedi, vent et nuages dimanche en fin de course

Meilleur temps absolu des qualifications: Lewis Hamilton (GBR/Mercedes), 1:47.197 en Q3 (moyenne: 235,216 km/h)

Pole position: idem

Grille de départ:

1re ligne:

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) - Nico Rosberg (GER/Mercedes)

2e ligne:

Valtteri Bottas (FIN/Williams-Mercedes) - Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes)

Podium:

1.

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes)

2. Nico Rosberg (GER/Mercedes) à 2.058

3. Romain Grosjean (FRA/Lotus-Mercedes) à 37.9881

Meilleur tour en course:

Nico Rosberg (GER/Mercedes) 1:52.416 au 34e tour (moyenne: 224,295 km/h)

Leaders successifs: Hamilton du 1er au 30e tour, Rosberg au 31e tour, Hamilton du 32e tour à l'arrivée.

Championnats du monde:

Pilotes: 1. Hamilton (GBR), 227 pts; 2. Rosberg (GER), 199 pts; 3. Vettel (GER), 160 pts; 4. Räikkönen (FIN) et Massa (BRA), 82 pts; 6. Bottas (FIN), 79 pts; etc.

Constructeurs: 1. Mercedes-AMG, 426 pts; 2. Ferrari, 242 pts; 3. Williams, 161 pts; 4. Red Bull, 108 pts; 5. Lotus, 50 pts; 6. Force India, 49 pts; 7. Toro Rosso, 35 pts; 8. Sauber, 23 pts; 9. McLaren-Honda, 17 pts.

La course: 6e victoire de la saison pour Hamilton, parti en pole position pour la 10e fois en 11 courses de 2015 et auteur d'un nouveau sans-faute, devant son coéquipier Rosberg qui a raté son départ (5e au premier virage) puis est revenu dans son sillage, mais à distance raisonnable, sans jamais pouvoir tenter un dépassement. Derrière les Flèches d'Argent, intouchables, Vettel a choisi une stratégie risquée, avec un seul arrêt pour changer de pneus, et a été victime d'une crevaison spectaculaire (pneu arrière droit) au 42e tour, à haute vitesse, alors que sa Ferrari était rejointe par la Lotus de Grosjean, parti de la 9e place sur la grille à cause d'une pénalité de cinq places pour changement de boîte de vitesses. Grosjean monte donc sur son 10e podium de F1, à son 75e départ, mais le premier depuis le GP des USA à l'automne 2013, et récolte des points précieux pour Lotus, qui reprend la 5e place du classement constructeurs à Force India, pour un point. Les places d'honneur sont prises par Kvyat, dans sa Red Bull, et Pérez, dans sa Force India. Hamilton gagne pour la 39e fois en F1 et égale Ayrton Senna en nombre de podiums (80), tout en creusant encore l'écart sur Rosberg (28 points), futur papa, dans la perspective d'un 3e titre mondial qui semble de plus en plus probable. Il reste huit courses à disputer, dont une en Europe (Monza) et sept plus lointaines.

Prochain GP: Italie, le 6 septembre à Monza, près de Milan.

dlo/jl

(AFP)

Votre opinion