27.08.2015 à 12:46

motoGP de Grande-Bretagne - Lorenzo et Rossi entament un nouveau championnat à suspense (PRESENTATION)

Paris, 27 août 2015 (AFP) - Les deux pilotes officiels Yamaha, l'Italien Valentino Rossi et l'Espagnol Jorge Lorenzo, désormais sur la même ligne, amorcent ce week-end au Grand Prix de Grande-Bretagne de Silverstone une fin de saison de MotoGP à suspense.

A sept GP du terme, Lorenzo (cinq succès en 2015), vainqueur à Brno mi-août, possède dorénavant 211 points et a rejoint son coéquipier Rossi (trois victoires), qui était seul en tête depuis l'ouverture du Championnat au Qatar. "Il s'agit d'un moment crucial dans la saison et j'espère pouvoir faire une belle course", a déclaré le nonuple champion du monde italien qui, fidèle à ses habitudes, "sent bien" non seulement le déroulement d'une course mais aussi celui d'un championnat. Cet ancien aérodrome de la Royal Air Force ne lui a pourtant jamais trop réussi puisque sa meilleure performance est d'avoir atteint le podium... pour la première fois l'an passé. Rossi aime pourtant ce circuit "technique et rapide", à l'instar de Lorenzo, victorieux en 2010, 2012 et 2013, qui estime que les Yamaha YZ-M1 se sont toujours comportées parfaitement sur ce long tracé plat aux nombreux changements de direction. Une chose est certaine, les écarts y sont extrêmement minimes. En 2013, Marc Marquez avait terminé à 81/1000 de Lorenzo et lui a rendu la politesse l'année suivante pour 732/1000 de seconde. Marquez, double champion du monde en titre mais qui possédait 74 points de retard sur Rossi à l'issue du Grand Prix des Pays-Bas fin juin, a fait une belle remontée pendant l'été grâce à ses deux victoires en Allemagne et à Indianapolis puis à une deuxième place à Brno. Le jeune prodige espagnol, qui l'an passé signait à Silverstone sa 11e victoire en 12 courses, ne pointe plus qu'à 52 longueurs des deux leaders alors que chaque victoire rapporte 25 points et qu'avec les sept rendez-vous restant de la saison qui en comporte au total dix-huit, il en reste donc encore 175 à distribuer. Une tâche peu aisée mais jouable pour le Catalan. L'an dernier, Marquez figurait parmi les trois premiers pour la quatrième fois en cinq apparitions en Angleterre. Une statistique qui doit forcément inquiéter ses rivaux. En Moto2, Johann Zarco (Kalex), victorieux en République tchèque possède maintenant 79 points d'avance sur le champion du monde en titre, l'Espagnol Esteve Rabat. Celui-ci avait gagné l'an dernier devant son coéquipier, le Finlandais Mika Kallio qu'il devançait à l'issue de cette course de 17 points au Championnat. Zarco, semble donc bien parti pour offrir à la France un titre, dont le dernier en catégorie intermédiaire, remonte à celui d'Olivier Jacque en 2000 au guidon d'une 250 cc Yamaha. Cette cylindrée, aujourd'hui baptisée Moto3, a connu des luttes extrêmement serrées ces dernières années. En 2014, les trois premiers d'une course remportée par l'Espagnol Alex Rins - en Moto2 cette saison - se tenaient en 72 millièmes de seconde. A peine l'épaisseur d'un pneu. Le Britannique Dany Kent, 9e l'an passé sur Husqvarna, à 5 secondes et demie du vainqueur, devrait figurer un peu plus haut au classement cette année alors qu'il domine le Championnat sur une Honda, moto victorieuse lors de la précédente édition. syd/mam/dhe

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!