26.07.2013 à 17:19

AutoGP de Hongrie - Le calendrier 2014 commence à prendre forme...

Le grand argentier de la Formule 1, Bernie Ecclestone, a rencontré vendredi, dans le paddock du Grand Prix de Hongrie, la totalité des représentants des onze écuries de F1 et l'un des sujets à l'ordre du jour de cette réunion informelle était le calendrier 2014.

Aucune information précise n'a filtré de cette réunion hautement confidentielle, dans le motor-home aux vitres fumées de Formula One Management (FOM), la société qui gère les droits commerciaux de la F1. Quelques pistes ont cependant été évoquées un peu plus tard lors de la rituelle conférence de presse du vendredi, à laquelle participaient cinq responsables d'écurie sur onze. "Plus il y a de courses, plus il y a de revenus. Nous sommes prêts à en faire 22 ou 24 s'il le faut", a dit un Franz Tost très souriant. Son écurie Toro Rosso (ex-Minardi) fait partie de l'empire Red Bull, en tant que filiale "chargée de former les jeunes pilotes", a rappelé le Team Principal autrichien, et ses problèmes budgétaires sont moins cruciaux que pour d'autres écuries. Les autres patrons d'écurie ont convenu qu'un maximum de 20 GP au calendrier était plus raisonnable. "Plus de 20 GP, c'est très difficile pour les petites écuries. Nous sommes déjà obligés d'avoir des équipes de réserve, pour assurer une rotation du personnel, et ça coûte très cher", a dit John Booth, de Marussia (ex-Virgin). Booth pense aussi que "les GP européens sont très importants, car ils représentent l'histoire de la F1", et Toto Wolff, de Mercedes-AMG, a admis qu'il y avait "un consensus autour de 20 GP par an". C'était le cas en 2012 et ce sera probablement le cas en 2014, avec deux disparitions par rapport à 2013, et trois nouveaux GP. La tendance actuelle est à l'inscription quasi-certaine de trois GP en 2014: celui du New-Jersey, en face de New York, prévu à l'origine cette année, celui de Russie, à Sotchi, dans le parc olympique des Jeux d'hiver, et le retour du GP d'Autriche, annoncé cette semaine sur le Red Bull Ring (ex-A1 Ring) complètement rénové par le milliardaire Dietrich Mateschitz. Deux pays semblent actuellement sur le grill de la FOM: la Corée du Sud, qui accumule les pertes depuis la première édition, en 2010, et serait ravie d'être effacée du calendrier, et l'Inde, dont le GP se dispute depuis 2011, près de Delhi. "Je dois jongler avec beaucoup de balles, ce n'est pas évident", a dit Bernie Ecclestone, 82 ans, aux patrons d'écuries. dlo/bvo

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!