Publié

AutoGP des Etats-Unis - Le baromètre des équipes: Red Bull et Lotus loin devant (ANALYSE)

AUSTIN (Etats-Unis), 18 nov 2013 (AFP) - La 18e manche de la saison de Formule 1, dimanche sur le Circuit des Amériques à Austin, a permis à deux écuries, Red Bull Racing et Lotus, grâce à Romain Grosjean, de continuer dans la foulée d'une saison de très haut niveau.

En hausse: Red Bull, Lotus, Williams, Marussia - Red Bull: Vettel vainqueur, Webber 3e Sur ce circuit moderne, les monoplaces autrichiennes ont encore été au-dessus du lot, monopolisant la première ligne de la grille pour la cinquième fois de la saison. Vettel a été égal à lui-même, c'est-à-dire parfait de bout en bout, et Webber, sur le côté sale de la piste, s'est fait surprendre au départ par Grosjean et Hamilton, qu'il a doublé tout de suite, puis n'a pas réussi à dépasser Grosjean en fin de course. - Lotus: Grosjean 2e, Kovalainen 15e Grosjean, rentré pour la 12e fois en Q3 (la dernière partie des qualifications), a encore pris un super départ, plongeant à la corde derrière Vettel, et il a même mené pendant le seul changement de pneus de l'Allemand, du 28e au 30e tour. Il a bien utilisé son KERS (système de récupération d'énergie au freinage) pour repousser les assauts de Webber en fin de course. Kovalainen, le remplaçant de Räikkönen, était 8e en Q3 et aurait aussi pu rentrer dans les points si un problème d'aileron avant ne l'avait obligé à un arrêt de trop. - Williams: Maldonado 11e, Bottas 15e Premiers points de sa carrière en F1 pour le débutant Bottas, excellent aux essais (Q3) et en course, qui a redonné le sourire à Frank Williams, alors que son coéquipier Maldonado a encore une fois été décevant: dures critiques samedi envers son équipe, qu'il va bientôt quitter, et accrochage dès le premier tour avec Sutil pour qui le Vénézuélien est "d'une autre planète". - Marussia: Bianchi 18e, Chilton 21e Excellente course du Français, qui est resté pendant toute la course devant les deux Caterham, alors que son week-end avait bien mal commencé, et qui peut envisager la clôture, au Brésil, avec un peu plus d'optimisme. La 10e place des constructeurs n'est plus très loin... Stables: Ferrari, McLaren, Sauber - Ferrari: Alonso 5e, Massa 13e Alonso, qui avait reçu jeudi le feu vert pour courir, malgré son mal de dos, s'est encore bien battu pour aller chercher des points précieux, autant pour assurer définitivement sa 2e place au classement pilotes que pour sauvegarder les chances de la Scuderia de rester jusqu'au bout sur le podium constructeurs. Quant à Massa, après des qualifications ratées et un départ moyen, il est resté coincé dans le trafic et a tenté le pari d'un deuxième arrêt pour passer des pneus medium, mais comme il n'y a pas eu d'autre neutralisation, ça n'a pas payé. - McLaren: Pérez 7e, Button 10e Le jeune Mexicain, encore une fois dans les points, a fait une très belle course, devant des milliers de compatriotes, en se battant dans le peloton sans jamais toucher personne, et cela alors qu'il avait appris trois jours plus tôt que McLaren ne le garderait pas l'an prochain. Et il a par la même occasion donné du crédit à sa candidature à un retour chez Sauber. L'Anglais n'était pas content de lui ce week-end et a terminé avec le point de consolation de la 10e place. - Sauber: Hülkenberg 6e, Gutiérrez 14e Encore une fois, "Hulk" a fait le boulot, en qualifications (4e) et en course, et il a pris des points précieux pour l'écurie suisse. Quant au jeune Mexicain, pénalisé de dix places sur la grille pour une manoeuvre dangereuse au début des qualifications, il est parti 20e et a fait une très belle remontée, après un changement de stratégie dès la première neutralisation, puis il a buté sur Vergne en toute fin de course. Ses efforts auraient mérité mieux. En baisse: Mercedes, Force India, Toro Rosso, Caterham - Mercedes: Hamilton 4e, Rosberg 9e Très bonne course d'Hamilton, doublé en début de course par Webber, puis très régulier, ce qui lui a permis de bien résister à Alonso en fin de course. Ce 13e Top 5, en 18 courses, lui permet de prendre la 3e place du Championnat pilotes à Räikkönen, forfait pour les deux dernières manches. Rosberg n'a pas réussi à mettre ses pneus en température samedi et il est parti 12e sur la grille. Malgré sa combativité dans le peloton, il a dû se contenter de la 9e place, mais Massa a terminé hors des points, et Mercedes a un peu augmenté son avance sur Ferrari. - Force India: di Resta 16e, abandon de Sutil Sutil a été heurté dès le premier tour, à l'arrière, en pleine ligne droite, par un Maldonado toujours aussi imprévisible. Quant à di Resta, son bon début de course a été gâché ensuite par l'obligation de s'arrêter une deuxième fois pour changer de pneus, trop usés, contrairement à la plupart de ses rivaux. - Toro Rosso: Ricciardo 11e, Vergne 12e Encore un week-end raté pour l'écurie de Faenza, dont les deux pilotes visaient une place dans le Top 10 jusqu'aux derniers tours, mais étaient handicapés par des pneus trop usés en fin de course. Comme si cela ne suffisait pas, Vergne a été pénalisé de 20 secondes, après l'arrivée, alors qu'il a été touché par Gutiérrez dans le dernier tour. - Caterham: van der Garde 19e, Pic 20e Mauvais week-end pour l'écurie de Tony Fernandes, dont les deux pilotes n'ont jamais réussi à être devant la Marussia de Bianchi, impeccable, pendant la course. Il ne reste plus qu'une manche, au Brésil, pour égaler la 13e place de Bianchi en Malaisie et chiper in extremis à l'écurie russe la 10e place des constructeurs, comme l'an dernier à la même époque. Ca va être difficile. dlo/chc

(AFP)

Ton opinion