Publié

autoGP des Etats-Unis: le GP en bref (ENCADRE)

Austin (Etats-Unis), 25 oct 2015 (AFP) - Grand Prix des Etats-Unis, 16e manche (sur 19) de la saison 2015 en Championnat du monde de Formule 1, couru dimanche sur le Circuit des Amériques, à Austin (Texas): Distance: 56 tours de 5,513 km soit 308,405 km Temps: pluvieux tout le week-end et encore au départ, pris par la majorité des pilotes en pneus intermédiaires, puis course terminée sur piste sèche Meilleur temps absolu des qualifications: Nico Rosberg (GER/Mercedes) 1:56.824 en Q2 (moyenne: 169,886 km/h) Pole position: idem (Q3 annulée) Grille de départ: 1re ligne: Nico Rosberg (GER/Mercedes) - Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) 2e ligne: Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull) - Daniil Kvyat (RUS/Red Bull) Podium: 1.

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes), les 308,405 km en les 308,405 km en 1 h 50:52.703 (moyenne: 166,888 km/h) 2. Nico Rosberg (GER/Mercedes) à 2.850 3. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) à 3.381 Meilleur tour en course: Nico Rosberg (GER/Mercedes) 1:40.666 au 49e tour (moyenne: 197,155 km/h) Leaders: Hamilton du 1er au 14e tour, Ricciardo du 15e au 21e tour, Rosberg du 22e au 38e tour, Hamilton du 39e au 43e tour, Rosberg du 44e au 47e tour, Hamilton du 48e tour à l'arrivée. Championnats du monde: Pilotes: 1. Hamilton (GBR) 327 pts (champion); 2. Vettel (GER) 251; 3. Rosberg (GER) 247 pts; 4. Räikkönen (FIN) 123; 5. Bottas (FIN) 111; etc. Constructeurs: 1. Mercedes-AMG 574 pts (champion); 2. Ferrari 374; 3. Williams 220; 4. Red Bull 150; 5. Force India 102; etc. La course: 10e victoire de la saison et 43e de sa carrière en F1 pour Hamilton, parti en première ligne et auteur dès le premier virage, en haut de la montée, d'un dépassement jugé "agressif" par Rosberg, parti en pole position. Après trois neutralisations et un dernier arrêt au stand, Hamilton met la pression sur Rosberg, à sept tours de la fin, et le pousse à la faute, ce qui lui permet de s'assurer un 3e titre mondial, dans la foulée de celui de 2014. Les Flèches d'Argent signent leur 9e doublé de la saison 2015 et Hamilton rentre dans le club très sélect des dix champions les plus titrés de l'histoire de la F1. Le podium a été complété par Vettel, son 12e de la saison, ce qui lui permet de conserver sa 2e place au championnat pilotes, avec quatre points d'avance sur un Rosberg très déçu car il était parti en pole position pour la 3e course d'affilée, après Suzuka et Sotchi. L'écurie allemande était déjà assurée du titre constructeurs depuis le GP de Russie. dlo/sk

(AFP)

Ton opinion