Publié

F1GP du Canada - Pneus "tendres" et "super-tendres" à Montréal (ENCADRE)

Le manufacturier italien Pirelli a choisi de fournir des pneus pour piste sèche de spécification "tendre" et "super-tendre" aux dix écuries participant dimanche (20h00, 18h00 GMT) au Grand Prix du Canada de Formule 1, dont les premiers essais libres sont prévus vendredi matin à Montréal.

Les logos Pirelli et PZéro (le type de pneus) seront peints en jaune sur les pneus tendres (Soft) et en rouge sur les super-tendres (Super-Soft), des gommes utilisées pour la première fois de la saison lors du GP de Monaco, fin mai. La sélection de pneus pour le Canada est similaire à celle de Monaco, mais "le challenge qui les attend est très différent", précise le manufacturier italien, car la piste du circuit Gilles-Villeneuve "est plus exigeante pour la gomme et doit engendrer une dégradation plus prononcée de celle-ci. Les charges les plus fortes appliquées sur les pneus sont produites longitudinalement (à l'accélération et au freinage), plutôt que latéralement (en courbes), influençant ainsi leur usure". "Plus qu'en Principauté, la nature du tracé offre également une meilleure opportunité de jouer de la stratégie pour progresser au classement", ajoute Pirelli, "car même si l'asphalte, peu abrasif, n'est pas très agressif pour les enveloppes, les hauts vibreurs nécessitent une structure renforcée, d'autant que les freinages sont réputés être rudes". Comme le rappelle Paul Hembery, le directeur de Pirelli Motorsport, "il est tout à fait possible de s'imposer à Montréal alors que l'on s'était élancé en retrait sur la grille. Tout particulièrement si l'on a savamment peaufiné sa stratégie, s'il pleut, ou si la voiture de sécurité entre en piste. Tout est possible à Montréal !". Sur ce circuit non-permanent de l'Ile Notre Dame, en plein milieu du fleuve Saint-Laurent, la météo est parfois très aléatoire. Ce sera, comme souvent, la seule véritable inconnue du week-end canadien. Pirelli a mis au point pour l'ensemble de la saison quatre types de pneus pour conditions sèches: dur, medium, tendre et super-tendre. Seuls deux types de pneus secs sont mis à la disposition des écuries à chaque Grand Prix, en plus des pneus intermédiaires et des pneus pluie dont l'utilisation dépend de la météo. dlo/chc

(AFP)

Ton opinion