23.09.2015 à 13:59

autoGP du Japon - Le Grand Prix 2014 en bref (ENCADRE)

Grand Prix du Japon, 15e manche (sur 19) de la saison 2014 en Championnat du monde de Formule 1, couru dimanche 5 octobre sur le circuit de Suzuka.

Distance: 44 tours de 5,807 km, soit 255,208 km (dont 11 tours au ralenti derrière la voiture de sécurité) Temps: pluvieux au début et à la fin, piste mouillée pendant toute la course, en raison du cyclone Phanfone. Meilleur temps absolu des qualifications: Nico Rosberg (GER/Mercedes) 1:32.506 en Q3 (moyenne: 225,988 km/h) Pole position: idem Grille de départ: 1re ligne: Nico Rosberg (GER/Mercedes) - Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) 2e ligne: Valtteri Bottas (FIN/Williams) - Felipe Massa (BRA/Williams) Podium: 1. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes), les 44 tours, soit 255,208 km, en 1 h 51:43.021 (moyenne: 146,421 km/h); 2. Nico Rosberg (GER/Mercedes) à 9.180; 3. Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault) à 29.122 Meilleur tour en course: Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) 1:51.600 au 39e tour (moyenne: 187,322 km/h) Leaders successifs: Rosberg du 1er au 12e tour, Hamilton du 13e au 14e tour, Rosberg du 15e au 28e tour, Hamilton du 29e tour à l'arrivée. Championnats du monde: Pilotes: 1. Hamilton (GBR) 266 pts; 2. Rosberg (GER) 256 pts; 3. Ricciardo (AUS) 193; 4. Vettel (GER) 139; 5. Alonso (ESP) 133; 6. Bottas (FIN) 130; 7. Button (GBR), 82; 8. Hülkenberg (GER), 76; etc. Constructeurs: 1. Mercedes-AMG 522 pts; 2. Red Bull 332; 3. Williams 201; 4. Ferrari 178; 5. Force India 122; 6. McLaren 121; 7. Toro Rosso 29; 8. Lotus 8; 9. Marussia 2. La course: 8e victoire de la saison, et 30e de sa carrière en F1, pour Hamilton, parti en première ligne et auteur à nouveau d'un sans-faute, comme à Monza et à Singapour. Le point d'orgue de sa démonstration a été son dépassement parfait sur Rosberg, parti en pole position, au 29e tour, en profitant de son DRS en bout de ligne droite et d'un train arrière difficile à maîtriser pour Rosberg, qui a ensuite reconnu la supériorité de son coéquipier. Hamilton a parfaitement géré ses pneus intermédiaires, les faisant durer plus longtemps, et a terminé avec une dizaine de secondes d'avance sur Rosberg, une trentaine sur Vettel, qui a complété le podium. La course a démarré au ralenti, derrière la voiture de sécurité, et s'est terminée prématurément, au 44e des 53 tours prévus, à la suite de la violente sortie de piste de Bianchi, dont la Marussia a percuté un engin de levage placé en bord de piste pour évacuer la Sauber de Sutil. Le pilote français, grièvement blessé à la tête, a ensuite passé plusieurs mois dans le coma, au Japon puis en France. Il est décédé à l'hôpital de Nice, sa ville natale, le 17 juillet 2015, à l'âge de 25 ans. dlo/pel

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!