Publié

TextileGrâce à Lafuma, Calida dope ses résultats au 1er semestre

Calida a vu ses résultats décoller au premier semestre, à la faveur de ses dernières acquisitions. Tant les revenus que les bénéfices du groupe textile lucernois se sont sensiblement accrus par rapport à la même période de 2013.

ARCHIVES, Keystone

Calida a amélioré sensiblement ses résultats au premier semestre, à la faveur de ses dernières acquisitions. Tant le chiffre d'affaires que le bénéfice net du groupe textile lucernois sont en croissance par rapport à la même période de 2013.

Le chiffre d'affaires consolidé a plus que doublé pour s'inscrire à 197,4 millions de francs, a indiqué Calida mardi 16 septembre. Le bénéfice net a augmenté de 17% à 5,2 millions. Au niveau opérationnel, le résultat (EBIT) s'est accru de près de la moitié pour s'inscrire à 9,1 millions de francs.

La reprise à fin décembre, à hauteur de 59,6% du capital, du fabricant français de vêtements et équipements pour la montagne et le plein air Lafuma a soutenu les performances du groupe lucernois. La réorganisation et la restructuration de Lafuma, société déficitaire avant son rachat, est en grande partie achevée, relève le communiqué.

Recul des ventes chez Aubade

Au cours des six premiers mois de l'année, le résultat d'exploitation de l'entreprise, dont le siège se trouve à Annecy, en Haute-Savoie, a retrouvé la zone positive, à 1,5 million d'euros (1,8 million de francs). Le chiffre d'affaires a en revanche reculé de 11% à 85,5 millions en raison de la restructuration mise en place par Calida.

Autre marque française détenue par le groupe lucernois, Aubade a inscrit pour la première fois depuis cinq ans un recul de son chiffre d'affaires, de 4,1%, à 26,9 millions d'euros. La situation économique morose en France explique en partie ce recul des ventes du spécialiste de la lingerie fine.

Quant à la marque emblématique du groupe, Calida, elle a progressé de 1,5% sur un an à 60,2 millions de francs. Elle représente encore 30,5% du chiffre d'affaires. Corrigés des effets de change, les ventes ont crû de 2,3%, soit davantage que le marché, selon le communiqué.

Réorganisation

Calida se compose désormais de cinq divisions au lieu de deux. Outre Calida et Aubade, le groupe comprend Millet Mountain, Oxbow et une division mobilier, trois entités issues de Lafuma. Au premier semestre, Millet Mountain a dégagé des revenus de 41,3 millions d'euros. Oxbow a vu ses ventes chuter de 18,6% à 15,8 millions d'euros, alors que les meubles ont pris 5,4% à 27,1 millions.

Calida reste confiante pour l'ensemble de son exercice malgré les prévisions conjoncturelles prudentes. L'entreprise se base sur les bons résultats du premier semestre et les carnets de commandes pour afficher son optimisme sans toutefois donner d'objectifs chiffrés.

(ats)

Ton opinion