Publié

autoGrand Prix de Belgique - Hamilton: "Un week-end parfait à tous points de vue" (TROIS QUESTIONS)

Spa-Francorchamps (Belgique), 23 août 2015 (AFP) - Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a vécu "un week-end parfait à tous points de vue" pour décrocher sa 39e victoire en F1 et monter sur la podium pour la 80e fois, comme l'avait fait avant lui le Brésilien Ayrton Senna, son idole.

Q: Peut-on dire que vous avez passé un week-end tranquille ?

R: "Ce fut un week-end parfait à tous points de vue, et dimanche, une journée de rêve. Il y avait du monde, une belle ambiance et une météo idéale. Quant à la voiture, elle était simplement extraordinaire. J'ai rapidement créé un bel écart en début de course en alignant les meilleurs temps. C'était important de réussir un bon départ. Je n'ai pas eu besoin de forcer tellement la voiture fonctionnait bien. Nico (Rosberg) allait très vite aujourd'hui, mais à chaque fois j'ai pu trouver la parade. Et la situation était bonne au niveau de la gestion des pneus, ce qui était un de mes soucis. Les arrêts au stand se sont déroulés parfaitement. Quant au départ, je n'ai pas été perturbé par la nouvelle procédure (le niveau d'embrayage doit désormais être figé à 30 minutes du départ, sans possibilité pour les pilotes de le modifier, ndlr). Les ingénieurs m'avaient parfaitement préparé".

Q: 39 victoires, 80 podiums (comme Ayrton Senna), cela commence à compter...

R: "Le but c'est d'être champion du monde. Les statistiques (le nombre de poles, de victoires...) et les autres trophées, c'est périphérique. Si je continue de la sorte, les résultats suivront. Il le faudra car Nico est très proche. A ce stade de la compétition, je suis dans une situation bien meilleure que l'an passé. En 2014, j'avais connu un début de saison difficile, avant d'aligner les belles performances en deuxième partie d'exercice".

Q: Spa est-il définitivement un circuit à part?

R: "Monaco reste mon préféré. Mais Spa, c'est extraordinaire aussi. La piste est très amusante. C'est un circuit historique. S'imposer ici, c'est toujours spécial. Et puis j'ai vu beaucoup de drapeaux britanniques. L'ambiance était géniale".

Propos recueillis en conférence de presse.

bnl/dmk

(AFP)

Votre opinion