Actualisé

AéronautiqueGrande première: un avion électrique autorisé en Suisse

Pour la première fois, les pilotes pourront voler avec des aéronefs à propulsion électrique dans le ciel helvétique. L'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) leur accorde une dérogation.

Une dérogation de l'OFAC a été accordée à l'exploitation du Virus SW 128. Cet avion est plus connu sous le nom de Velis Electro. Le biplace est construit par la société slovène Pipistrel.

Une dérogation de l'OFAC a été accordée à l'exploitation du Virus SW 128. Cet avion est plus connu sous le nom de Velis Electro. Le biplace est construit par la société slovène Pipistrel.

Pipistrel

Les pilotes seront autorisés à voler sur des avions à propulsion électrique en Suisse. L'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) a décidé de leur octroyer une dérogation pour bénéficier d'une licence exceptionnelle, en attendant un règlement au niveau européen.

C'est la première fois dans l'histoire de l'aviation helvétique qu'un avion à propulsion électrique obtient une telle autorisation, indique mardi la Feuille fédérale. Jusqu'ici, les licences de pilotage, d'exploitation et d'entretien n'étaient accordés que pour les avions avec des moteurs à pistons ou des moteurs à turbine. Les petits avions à propulsion électrique n'étaient pas pris en considération.

Avion slovène

En attendant que le règlement de l'Union européenne soit modifié en conséquence, en principe au premier semestre 2022, et pour que les pilotes puissent néanmoins piloter un avion à propulsion électrique, une dérogation a été accordée à l'exploitation du Virus SW 128. Cet avion est plus connu sous le nom de Velis Electro.

L'OFAC a pour cela dû notamment adapter la réglementation sur les carburants et le ravitaillement. Comme pour l'essence, aucun passager ne peut par exemple se trouver à bord lors de la recharge des batteries, précise le document publié par l'office.

Le petit avion biplace Velis Electro est construit par la société slovène Pipistrel. Il est le premier avion électrique à avoir été certifié par l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA), en juin 2020.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!