28.11.2016 à 16:35

NutritionGrandes cuisines pour petits chefs

Nestlé et l’Académie suisse du Bocuse d’Or ont conclu un partenariat pour permettre aux enfants de suivre des cours de cuisine chez des chefs.

von
Melina Schröter
1 / 5
Plusieurs chefs participant au projet, comme Dario Ranza (photo), Stéphane Décotterd, du Pont de Brent, ou Philippe Ligron, responsable des ateliers cuisine de l'Alimentarium, étaient présents samedi.

Plusieurs chefs participant au projet, comme Dario Ranza (photo), Stéphane Décotterd, du Pont de Brent, ou Philippe Ligron, responsable des ateliers cuisine de l'Alimentarium, étaient présents samedi.

Jean-Guy Python
Il faut goûter les aliments, ici la coriandre, pour savoir si on en met beaucoup. Ou pas.

Il faut goûter les aliments, ici la coriandre, pour savoir si on en met beaucoup. Ou pas.

Jean-Guy Python
Maude découvre qu'on a le droit de mettre le sel avec les doigts.

Maude découvre qu'on a le droit de mettre le sel avec les doigts.

Jean-Guy Python

«Je le pose où mon doudou?» Le grand chef Dario Ranza, dont le Restaurant Principe Leopoldo de Lugano compte 17 points au Gault & Millau, n’a pas dû souvent entendre cette question dans sa brigade. Mais pour la petite Maude, 6 ans, pas question de se mettre aux fourneaux avant que sa peluche n’ait trouvé une place sûre. Samedi, la fillette participait avec d’autres enfants au lancement du projet «Unis pour la santé des enfants», initié par Nestlé. En partenariat avec la Société suisse de nutrition, l’Académie suisse du Bocuse d’Or et l’Alimentarium, la campagne entend ouvrir les cuisines des restaurants aux gourmands en culotte courte.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!