Granit Xhaka: «Avec Arteta, on voit le football autrement»

Publié

FootballGranit Xhaka: «Avec Arteta, on voit le football autrement»

Le capitaine de l’équipe de Suisse trône en tête de la Premier League avec Arsenal. Mais le mérite revient surtout à son entraîneur.

par
Valentin Schnorhk
(Berne)
Granit Xhaka ne tarit pas d’éloges sur son entraîneur Mikel Arteta.

Granit Xhaka ne tarit pas d’éloges sur son entraîneur Mikel Arteta.

IMAGO/PA Images

C’est une histoire qui n’aurait jamais dû se raconter. À Noël 2019, Granit Xhaka n’avait qu’une seule certitude: son avenir ne s’écrirait plus à Arsenal. Il en avait trop vu, trop subi. Il avait craqué, une fois, balançant au sol son maillot rouge, excédé par les huées de son propre public lors d’un match contre Crystal Palace. Il allait vraisemblablement signer au Hertha Berlin. Et puis, Mikel Arteta est arrivé, nommé au poste d’entraîneur des Gunners.

Un homme peut changer la vie d’un autre. Le destin de Granit Xhaka s’écrit à travers le discours de l’Espagnol, un jour d’hiver londonien. Xhaka ne voulait plus entendre parler d’Arsenal, et voilà qu’Arteta lui a parlé d’un Arsenal avec Xhaka. À force de conviction et de persuasion, le nouveau technicien était parvenu à retenir le milieu à l’Emirates. La suite se récite sous l’angle de la rédemption: le capitaine de l’équipe de Suisse se refuse désormais à porter le brassard en club, mais il est un des cadres les plus importants de la formation qui trône en tête de la Premier League à la mi-saison.

Dans la forme de sa vie

«Nous jouons actuellement un bon football, il y a un esprit d’équipe, une bonne énergie, nous courons les uns pour les autres», sourit Granit Xhaka. Le Bâlois de 30 ans était présent lundi à Berne, pour se voir remettre le trophée de Meilleur joueur de l’équipe de Suisse en 2022. Un aller-retour express, au lendemain du succès 3-2 contre Manchester United, autorisé par son entraîneur Mikel Arteta. «C’est quelque chose pour lequel j’ai beaucoup d’estime, surtout que nous avons un match important vendredi contre Manchester City (réd.: en FA Cup).»

«J’ai connu beaucoup d’entraîneurs dans ma carrière, mais je n’en avais jamais eu un comme Mikel Arteta.»

Granit Xhaka

Passe-droit légitime. Xhaka répond présent depuis le début de saison, lui qui fait partie du groupe des leaders avec le capitaine Martin Odegaard et l’autre vice-capitaine Gabriel Jesus. Sur le terrain, il n’a sans doute jamais été aussi influent (3 buts et 5 passes décisives en 19 matches de Premier League).

«Je me sens dans la forme de ma vie, assène-t-il. Je suis un peu comme le vin rouge, je deviens meilleur en prenant de l’âge. Mais tout cela vient de la confiance que me donne mon entraîneur: il sait exactement ce qu’il veut, il parvient à identifier les forces et les faiblesses des adversaires et il nous transmet l’énergie adéquate.» Arsenal réalise la meilleure saison de son histoire, avec 50 points à mi-saison. Même les Invincibles de 2004 n’avaient pas engrangé autant de points.

Un entraîneur «très, très spécial»

Pour Granit Xhaka, le principal artisan de cette réussite ne fait aucun doute. Pas besoin de faire un dessin: il n’a que le nom d’Arteta en tête. «Pas beaucoup de monde ne croyait en lui au début, et on voit qu’en lui donnant du temps, il est la bonne personne à la bonne place», témoigne le numéro 34 des Gunners.

On insiste: pourquoi Arteta est-il si spécial? «J’ai connu beaucoup d’entraîneurs dans ma carrière, mais je n’en avais jamais eu un comme lui, assure-t-il. Il est vraiment très, très spécial. Je ne sais pas s’il est concentré 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 sur le football, s’il pense à autre chose, mais je n’avais jamais eu d’entraîneur qui ait un plan A, un plan B, un plan C et sans doute même un plan Z. Humainement, il est top et tactiquement, le terrain parle pour lui.»

L’international suisse aux 111 sélections ne tarit pas d’éloges sur son coach. Il est de ceux qui ont une relation privilégiée avec lui: «Il parle beaucoup avec les joueurs, parfois en face-à-face, parfois en petits groupes, explique Xhaka. Nous avons tous les jours des séances, qui sont très claires. Il nous donne énormément d’informations, mais quand on comprend ce qu’il nous dit, on voit le football autrement. Pour sa première expérience en tant qu’entraîneur, il faut lui accorder énormément de crédit. Chapeau!»

Granit Xhaka est un homme épanoui. Qui aurait pu le croire, il y a quelques années? «Je suis à Arsenal depuis bientôt sept ans, et l’ambiance générale n’a jamais été comme aujourd’hui. Mais le chemin vers le titre est encore long. Nous devons prendre match par match, mais nous sommes sur le bon chemin. J’espère qu’il y aura le trophée au bout.» Une aventure qui a tout pour être romanesque.

Ton opinion