Football: Granit Xhaka portera un brassard pour l’inclusion pendant le Mondial 

Publié

FootballGranit Xhaka portera un brassard pour l’inclusion pendant le Mondial 

Les capitaines de huit sélections européennes, dont la Suisse, porteront durant le Mondial au Qatar un brassard à bandes colorées en faveur de l'inclusion et contre les discriminations.

L’équipe de Suisse, par l’intermédiaire de son capitaine Granit Xhaka, s’associe avec sept autres nations européennes dans la campagne «One Love».

L’équipe de Suisse, par l’intermédiaire de son capitaine Granit Xhaka, s’associe avec sept autres nations européennes dans la campagne «One Love».

ASF

Granit Xhaka pour la Suisse, Harry Kane pour l'Angleterre, Hugo Lloris pour la France, Manuel Neuer pour l'Allemagne... À la Coupe du monde au Qatar (20 novembre – 18 décembre), les capitaines de huit sélections européennes auront à leur bras un brassard siglé d'un cœur rempli de six bandes parallèles, dont les couleurs diffèrent de celles du drapeau LGBT.

«En tant que capitaine de l'équipe nationale suisse, je porte ce brassard avec fierté, déclare Granit Xhaka dans un communiqué de l’Association suisse de football. En tant qu'équipe, nous nous engageons ensemble pour la tolérance, le respect et la solidarité. C'est un signe fort que de nombreuses équipes nationales participent à cette action. Nous voulons ainsi rappeler à tous que nous, les êtres humains, sommes tous égaux et que
nous voulons être traités de la même manière.»

«Nous voulons rappeler à tous que nous, les êtres humains, sommes tous égaux et que nous voulons être traités de la même manière»

Granit Xhaka, capitaine de l’équipe de Suisse

«C'est une initiative de différentes fédérations européennes donc demain (jeudi) je porterai un brassard un peu différent, un symbole», a confirmé pour sa part, en conférence de presse, Raphaël Varane. Ce dernier portera le brassard avec l’équipe de France contre l'Autriche, ce jeudi, en l'absence de Lloris. «Pour moi, c'est un honneur de défendre certaines valeurs donc ça ne posera aucun problème», a-t-il poursuivi. Le défenseur de Manchester United s'est réjoui de ce «message commun», ajoutant: «C'est bien d'avoir cette unité. On est souvent adversaires mais parfois on réussit aussi à se battre ensemble.»

«En tant que capitaines, nous nous défierons les uns les autres sur le terrain, mais nous faisons front commun contre toutes les formes de discrimination», explique également l'Anglais Harry Kane, cité dans un communiqué de la Fédération anglaise.

La Fédération allemande a, elle, précisé que l'initiative, baptisée «One Love», émanait d'un groupe de travail de l'UEFA chargé d'étudier les «questions relatives aux droits des travailleurs et aux droits humains au Qatar jusqu'au Mondial 2022». «L'amour du football nous unit tous, Peu importe d'où nous venons, notre apparence ou qui nous aimons […] le football doit être là pour tous ceux qui se sentent discriminés et rejetés», a expliqué le gardien allemand Manuel Neuer.

Sont également associées les sélections des Pays-Bas, du Pays de Galles, de Belgique, du Danemark, ainsi que de la Norvège et de la Suède, ces deux derniers pays n'étant pas qualifiés, néanmoins, pour la Coupe du monde.

La campagne débutera dès jeudi lors de matches de Ligue des Nations.

Les autorités du petit émirat du Golfe sont régulièrement critiquées par les ONG pour leur traitement des travailleurs migrants, notamment dans les secteurs de la construction, de la sécurité et du travail domestique, ainsi que des personnes LGBT+. Des accusations vigoureusement rejetées par les autorités qui soulignent avoir réformé les lois sur le travail, et par les organisateurs qataris du Mondial qui assurent que les membres de la communauté LGBT+ seront accueillis sans discrimination, en dépit des lois criminalisant les relations sexuelles entre personnes du même sexe dans le pays.

(AFP/Sport-Center)

Ton opinion