03.03.2016 à 18:07

GREGrèce: la Coupe reportée en raison de violences

Les matches de Coupe de Grèce ont été reportés après des violences qui ont contraint l'arbitre de la rencontre entre le PAOK Salonique et l'Olympiakos à arrêter le match avant son terme, a annoncé jeudi le gouvernement.

Olga Gerovasili, porte-parole du gouvernement grec, a annoncé la décision deux heures avant le match entre l'AEK Athènes et Atromitos, l'autre demi-finale prévue dans la capitale grecque.

Stavros Kontonis, vice-ministre des Sports, doit faire une annonce plus tard jeudi.

Plus tôt, le PAOK a indiqué ne pas vouloir se rendre au Pirée, pour y affronter l'Olympiakos à moins qu'un arbitre étranger ne soit appointé pour le match retour.

A l'aller, alors que l'Olympiakos menait 2-1 à la 89e minute, l'arbitre avait renvoyé tout le monde aux vestiaires après l'envahissement du terrain par des supporteurs du PAOK tandis que fusées éclairantes et fumigènes étaient jetées sur la pelouse.

Avant ça, l'entraîneur de l'Olympiakos Marko Silva avait été atteint par un gobelet en plastique rempli d'eau lancé depuis les tribunes et les forces de l'ordre avaient procédé à trois arrestations après des heurts avec les supporters de Salonique.

La violence est un mal récurrent dans le football grec. En mars, une loi a été adoptée pour lutter contre ce fléau. Elle prévoit notamment l'annulation de rencontres sportives en cas d'incidents violents.

L'année dernière, la Ligue grecque avait ainsi été suspendue en raison de violences entre supporters. Cette année, un fan de l'Atromitos a notamment été poignardé après un match face à l'AEK tandis que le Panathinaikos a dû évoluer à huis clos et s'acquitter de près de 300.000 euros d'amendes à cause d'incidents dans les tribunes.

le/mw/mca/tba

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!