Berne: Greenpeace amène le soleil sur la place Fédérale
Publié

BerneGreenpeace amène le soleil sur la place Fédérale

Pour rappeler aux parlementaires de ne pas oublier l’énergie solaire dans leurs plans pour la sécurité énergétique de la Suisse, l’organisation a déposé un grand soleil devant le Palais fédéral.

par
Eric Felley
Une action spectaculaire pour un message simple: plus de solaire dans cocktail énergétique de la Suisse.

Une action spectaculaire pour un message simple: plus de solaire dans cocktail énergétique de la Suisse.

Greenpeace

Plus de soleil! Durant ces prochains mois, le Parlement va se pencher sur l’avenir de l’approvisionnement énergétique de la Suisse. Ce lundi matin, l’organisation écologiste Greenpeace est venue par surprise poser un soleil devant le Palais fédéral. Les parlementaires, qui participent à une session spéciale de trois jours, n’ont pas pu le rater, car il a recouvert la quasi-totalité de la place Fédérale.

Se débarrasser des énergies fossiles

C’est vu du ciel que le soleil affublé d’une colombe arc-en-ciel prend toute sa dimension. Pour Georg Klinger, expert en climat et énergie à Greenpeace Suisse: «La guerre en Ukraine doit convaincre les derniers sceptiques que nous devons remplacer immédiatement les énergies fossiles par des mesures d’économie d’énergie et des énergies renouvelables locales». Greenpeace veut faire la démonstration que «les énergies renouvelables peuvent remplacer complètement les énergies fossiles tout en améliorant la sécurité d’approvisionnement»

Un grand bon pour l’énergie solaire

Concrètement, l’organisation demande au Parlement d’augmenter les objectifs de développement des nouvelles énergies renouvelables. Le Conseil fédéral a fixé un objectif de 17 TWh pour 2035, Greenpeace veut plus du double, soit 38 TWh. Dans ce cocktail durable, l’énergie solaire doit passer d’un peu moins de 3 TWh aujourd’hui à 30 TWh par an d’ici 2035.

Votre opinion

13 commentaires