La finance lave plus vert - Greenpeace manifeste contre le «greenwashing»
Publié

La finance lave plus vertGreenpeace manifeste contre le «greenwashing»

Greenpeace a distribué ce jeudi matin des tracts dans plusieurs banques de la Paradeplatz de Zurich. But de l’opération: combattre le «greenwashing» que pratiquent certaines institutions financières selon l’ONG.

«Attention au «greenwashing»» peut-on lire sur les tracts de Greenpeace.

«Attention au «greenwashing»» peut-on lire sur les tracts de Greenpeace.

© Hans-Jörg Walter/Greenpeac

UBS et le Credit Suisse ont reçu une drôle de visite ce matin. Des militants sont venus distribuer des tracts et manifester contre le «greenwashing», pratiqué selon eux par la place financière suisse. Entendre par là le fait d’utiliser de manière trompeuse l’écologie comme outil marketing.

Greenpeace entend par là mettre en lumière l’inefficacité «des produits d’investissement présentés comme "durables"» proposés par certaines banques, indique le communiqué de l’ONG. Le but de cette opération était également de rappeler le rôle que joue la place financière suisse dans le réchauffement climatique et le fait qu’une majorité de la population helvétique attend de celle-ci un comportement plus respectueux pour l’environnement, toujours selon le communiqué de Greenpeace.

«Le secteur financier est notre plus grand levier pour réduire les émissions dans le monde», a également déclaré Peter Haberstich, chargé de campagne Climat et Finance pour Greenpeace Suisse.

1 / 3
L’action a pris place sur la Paradeplatz de Zurich.

L’action a pris place sur la Paradeplatz de Zurich.

© Hans-Jörg Walter/Greenpeace
L’action a pris place sur la Paradeplatz de Zurich.

L’action a pris place sur la Paradeplatz de Zurich.

© Hans-Jörg Walter/Greenpeace
L’action a pris place sur la Paradeplatz de Zurich.

L’action a pris place sur la Paradeplatz de Zurich.

© Hans-Jörg Walter/Greenpeace

Credit Suisse réagit

Questionné sur la manifestation d’aujourd’hui, Credit Suisse a déclaré disposer «d’un cadre d’investissement durable solide et transparent». Ceci leur permet l’évaluation et la conception de «solutions d’investissement sur l’ensemble du spectre des investissements durables, de l’intégration ESG à l’investissement d’impact».

Credit Suisse a tenu à rappeler son engagement en faveur de la protection du climat et de la réalisation des objectifs de l’Accord de Paris sur le climat en se concentrant sur trois domaines: «Tout d’abord, nous travaillons avec nos clients pour les aider à passer à des modèles économiques à faible émission de carbone. À cette fin, nous visons à fournir au moins 300 milliards de francs suisses de financement durable au cours des dix prochaines années. Deuxièmement, nous fournissons des solutions de financement durable à nos clients. Troisièmement, nous nous efforçons de réduire davantage l’empreinte carbone de nos propres activités»

(comm/lti)

Votre opinion

13 commentaires