Football: Grenoble: des supporters attaquent des joueurs
Publié

FootballGrenoble: des supporters attaquent des joueurs

Des fans de Grenoble ont envahi la pelouse du Stade des Alpes et s'en sont pris à des joueurs de Sannois Saint-Gratien vendredi.

par
R.Ty

Des supporters de Grenoble ont envahi la pelouse du Stade des Alpes et s'en sont pris à des joueurs de l'Entente Sannois Saint-Gratien (SSG), vendredi soir, lors de la dernière journée de National. Les joueurs de l'ESSG venaient de s'imposer 3-2, obligeant Grenoble à passer par un barrage pour briguer la promotion en Ligue 2.

Au coup de sifflet final, «une dizaine d'abrutis» - ce sont les terme du manager général de Grenoble Max Marty - ont envahi la pelouse du Stade des Alpes et s'en sont pris directement aux joueurs et dirigeants visiteurs. «J'ai mon directeur sportif qui a été frappé, des joueurs qui ont pris des fumigènes, a déploré Vincent Bordot, l'entraîneur de l'Entente, cité par L'Équipe. Si, à chaque fois qu'on perd, on tape des gens, c'est dommage.»

Quelle honte... #GF38ESSGpic.twitter.com/AGn8mtnqQ6— Sébastien Riglet (@SebastienRiglet) 11 mai 2018

France Bleu Isère a rapporté que «des sièges du stade ont volé» et que «des policiers ont repoussé les fauteurs de trouble». Un jeune homme de 25 ans a été interpellé et placé en garde à vue.

«C'est arrivé juste après le coup de sifflet final, a précisé la police à l'AFP. Ça a surpris tout le monde. L'individu, un supporter du GF38 (ndlr: Grenoble), a été arrêté alors qu'il venait de donner deux coups de poing à un cadre de l'Entente et de jeter un fumigène dans le tunnel des joueurs.»

«C’est une situation tout à fait inadmissible, a déclaré Max Marty devant les médias. On doit d’abord s’excuser auprès de Sannois Saint-Gratien. On pensait être guéri de ce sujet en ayant une relation franche et amicale avec nos supporters, mais il faut croire que ce n'est pas le cas. On sait que Grenoble est une terre de passion, mais à un moment donné, il faut savoir garder raison. On doit taper très fort sur ce genre de situation. Mais les supporters, dans leur immense majorité, sont incroyables; on ne peut pas tous les blâmer.»

Manager général de Grenoble Foot 38, Max Marty s'exprime devant les médias après les incidents:

Vidéo: YouTube/Metro-Sports Officiel

Un match à huis clos?

Suite aux graves incidents provoqués par les supporters grenoblois après la défaite face à Sannois Saint-Gratien, la commission de discipline de la Fédération française de football va se réunir jeudi.

Après avoir examiné les rapports des délégués et des arbitres, elle devrait décider de faire jouer à huis clos le barrage aller entre Grenoble et Bourg-en-Bresse, 18e de Ligue 2, prévu le 23 mai. Cette décision serait prise à titre conservatoire, avec ensuite des sanctions qui pourraient être plus graves.

Votre opinion