Actualisé 01.12.2019 à 09:09

TV«Greta est une idiote, elle a tué les shows de voitures»

Dans une interview accordé au Sun, Jeremy Clarkson, l'ancien animateur de l'émission «Top Gear», n'a pas mâché ses mots au sujet de la militante suédoise.

par
lematin.ch
À gauche, Jeremy Clarkson. À droite, Greta Thunberg. Entre deux, une génération et deux visions du monde radicalement différentes.

À gauche, Jeremy Clarkson. À droite, Greta Thunberg. Entre deux, une génération et deux visions du monde radicalement différentes.

AFP

L'animateur Jeremy Clarkson, connu pour avoir tenu l'antenne dans la légendaire «Top Gear» aux côtés de ses acolytes Richard Hammond et James May, estime que la jeune militante de 16 ans Greta Thunberg «a tué les émissions télé automobiles».

Dans une interview avec le rédacteur en chef du tabloïde britannique The Sun, il a dit tout le mal qu'il pensait de l'adolescente: «C'est une idiote. Dire qu'on va tous mourir, ça ne résoudra rien, ma chère».

Une bonne fille

Selon lui, Greta Thunberg ne fait rien d'autre que de diaboliser les voitures. «Tous les moins de 25 ans que je connais ne s'intéressent pas du tout aux voitures - Greta Thunberg a tué le charme de l'automobile», poursuit Clarkson. «On leur apprend à l'école, avant même qu'ils ne disent "papa et maman", que les voitures sont mauvaises. C'est ancré dans leur tête.»

Ce n'est pas la première fois que Clarkson s'en prend à la figure écologiste. En octobre, il a décrit son discours au Sommet des Nations Unies pour l'action climatique comme «une crise de nerf typique de l'adolescence» et lui avait recommandé de «se taire et d'être une bonne fille».

Jeremy Clarkson a précisé dans l'entrevue du Sun que lui et ses célèbres collègues prenaient les changements climatiques très au sérieux. Ainsi, lors de la dernière saison du «Grand Tour», le légendaire trio ne se contente pas de parler du changement climatique lorsqu'ils tente de traverser le Mékong quasi-asséché; ils tentent également de nouvelles démarches, comme celles de prendre le vélo plutôt que la voiture.

«Le réchauffement climatique est bien réel», conclut Jeremy Clarkson. «La question essentielle est: comment agir?» Visiblement, les méthodes de Greta Thunberg ne convainquent pas le Britannique de 59 ans.

(lph)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!