France - Gros déploiement pour un enlèvement: c’était un enterrement de vie de garçon
Publié

FranceGros déploiement pour un enlèvement: c’était un enterrement de vie de garçon

En Savoie, des fêtards ont été arrêtés et menottés suite à un malentendu.

Une image pour illustrer l’intervention publiée par la gendarmerie de Savoie.

Une image pour illustrer l’intervention publiée par la gendarmerie de Savoie.

La gendarmerie de Savoie a relaté mardi sur les réseaux sociaux une intervention décrite comme insolite qui a mobilisé beaucoup d’agents pour rien. Tout débute lorsque les forces de l’ordre sont alertées d’un enlèvement qui venait de se produire sur une aire de repos de lautoroute A43, près dAiguebelette. «Toutes les unités du bassin chambérien sont immédiatement engagées», écrivent les gendarmes.

Les forces de l’ordre parviennent à repérer rapidement deux voitures. Dans la première il y a quatre personnes dont «une victime bâillonnée et ligotée». Un des kidnappeurs semble porteur d’une arme de poing. Ils ont quitté l’autoroute et entrent dans Chambéry.

«Belle frayeur»

Près de quinze gendarmes, appuyés par la police municipale et la police nationale de Chambéry, interviennent alors. Les deux véhicules sont interceptés. «Les forces de sécurité interpellent et menottent lensemble des agresseurs», racontent les gendarmes, «avant dapprendre quil sagissait dun enterrement de vie de garçon et que larme était factice».

Les fêtards ont tous été relâchés «après une belle frayeur». «Le canular était bien ficelé!», commentent les forces de l’ordre. Cette affaire continue de faire rire la brigade mais attention: «ce sont des blagues qui peuvent mal finir», remarque un gendarme pour Franceinfo.

(R.M.)

Votre opinion