Tennis: Grosse frustration pour Golubic et Teichman

Actualisé

TennisGrosse frustration pour Golubic et Teichman

Viktorija Golubic, tenante du titre, a été battue lors du premier tour du tournoi WTA de Gstaad face à l'Allemande Antonia Lottner.

Golubic est la troisième Suissesse du tournoi à se faire éliminer après Masarova et Jill Teichmann.

Golubic est la troisième Suissesse du tournoi à se faire éliminer après Masarova et Jill Teichmann.

Keystone

Il y a une année, le tournoi de Gstaad tournait au conte de fées pour les Suissesses. Cette fois-ci, le court central bernois s'est transformé en terre de frustration. Après les prometteuses Rebeka Masarova et Jil Teichmann, Viktorija Golubic, pourtant tenante du titre, est aussi tombée au premier tour.

Même sur le lieu de son plus grand triomphe, Golubic n'a pas trouvé la voie pour sortir de la crise. La Zurichoise de 24 ans a été éliminée dès le 1er tour. Tête de série no 7, Golubic (WTA 103) s'est inclinée face à l'Allemande Antonia Lottner (WTA 157), une joueuse issue des qualifications, après 2h15' de match sur le score de 7-5 4-6 6-7 (5/7).

Golubic a connu l'élimination au premier tour pour la dixième fois de la saison.

«La saison ne se déroule pas d'une façon incroyable»

Il y a une année lors de sa victoire finale à Gstaad, Golubic avait connu également une entrée en matière difficile contre Mona Barthel. Menée 0-4 après un quart d'heure de jeu, elle avait toutefois réussi à s'imposer par la suite. Cette fois-ci, la no 2 suisse n'est pas parvenue à «tourner» le match. Certes, elle a remporté le premier set 7-5 après avoir été menée 2-5 mais elle a fini par perdre le set décisif après avoir pourtant réalisé deux fois le break (2-1 et 4-3).

«La saison ne se déroule pas d'une façon incroyable», estime Golubic. Et ça commence déjà à gratter son ego. Mais elle ne s'était pas fait de grandes illusions avant le début du tournoi bernois. «J'ai passé par une phase difficile. Mais je sortirai plus forte de la crise. Je travaille et je m'entraîne avec des objectifs à long terme. Les points au classement mondial et le manque de prix ne m'inquiètent pas.»

La crise de Golubic est illustrée par les chiffres et les statistiques. En octobre 2016, elle avait atteint sa dernière finale à Linz après quatre tours en cinq jours. Au cours des neuf mois suivant, Golubic n'a fêté que quatre succès sur le circuit WTA. Et dans les 53 semaines qui ont suivi sa victoire à Gstaad, elle n'a pas remporté un match sur terre battue.

Le marathon de Schnyder

Patty Schnyder (WTA 257) est inusable. La Bâloise sera la seule Suissesse en lice au deuxième tour. Elle a battu 6-4 6-7 (7/9) 7-6 (8/6) sa compatriote Amra Sadikovic (WTA 273).

A 38 ans, Patty Schnyder disputera donc les huitièmes de finale dans la station bernoise. Elle a remporté pour la première fois depuis avril 2011 à Miami une partie sur le circuit WTA.

Déjà invitée il y a une année à Gstaad, elle avait échoué au premier tour de peu face à Katerina Siniakova. Cette fois-ci, la partie a connu un épilogue encore plus dramatique.

Schnyder a mené 6-4 5-2 et a gâché quatre balles de match dans le jeu décisif de la deuxième manche. Au cours du troisième set, elle a dû repousser cinq balles de matches de Sadikovic (WTA 273). Finalement après 2h37' (!) de jeu, la Bâloise a transformé sa septième balle de match pour s'imposer.

«Je n'ai aucune idée comment j'ai encore pu remporter cette partie à la fin. D'un autre côté, je n'ai aussi aucune idée pourquoi j'ai laissé filer le deuxième set», relevait la Bâloise.

En huitièmes de finale, Schnyder affrontera l'Allemande Antonia Lottner, la «tombeuse» de Viktorija Golubic.

Débuts décevants de Teichmann

Jil Teichmann a été laminée 6-3 6-0 en une heure de jeu au premier tour. La Biennoise, 186e mondiale, n'a pas pesé lourd face à l'Allemande Tamara Korpatsch, 136e à la WTA.

Trois jours après avoir fêté ses 20 ans, Teichmann disputait son premier tournoi WTA au pays dans un tableau principal. Elle attend du reste toujours un premier succès sur le grand circuit, elle qui s'est illustrée sur les tournois ITF depuis deux saisons. Au 1er set, la Suissesse a eu deux fois l'occasion de prendre le service de l'Allemande. Elle n'y est pas parvenue, et Korpatsch a ensuite profité de deux doubles fautes de Teichmann, plus deux fautes grossières au filet, pour se détacher à 3-1 et ne plus être inquiétée. Le deuxième set fut une formalité.

En début de journée mardi à Gstaad, Caroline garcia avait parfaitement tenu son rang. La Française, tête d esérie no 1, a écarté 7-5 6-1 la Bulgare Elitsa Kostova (WTA 220). Vingtième mondiale, Garcia, enfant terrible du tennis féminin français, est la tête d'affiche du tournoi de l'Oberland bernois.

(si)

Ton opinion