Publié

FootballGrosso: «Une première victoire face à Servette serait encore plus belle!»

Le coach du FC Sion et son homologue genevois Alain Geiger se confient avant le derby du Rhône de ce mercredi (18h15 à Tourbillon).

par
Sylvain Bolt
Fabio Grosso n’a pas encore gagné avec le FC Sion. 

Fabio Grosso n’a pas encore gagné avec le FC Sion.

KEYSTONE

Il ne faut pas forcément s’attendre à une avalanche de buts ce mercredi lors du derby du Rhône (18h15 à Tourbillon). C’est en tout cas un constat, si on se fie uniquement aux résultats chiffrés: Sion (4 goals marqués en 5 matches) a inscrit une unité de plus que son rival genevois, lui laissant la dernière place au classement pas très honorifique des pires attaques de Super League.

«Tout le monde doit amener davantage devant: plus de centres, plus de phases de jeu offensives, nous ne marquerons pas sur une ou deux actions par match, souligne Alain Geiger. Nous sommes solides défensivement, mais il nous manque un peu d’efficacité devant, qui est parfois liée à une certaine malchance aussi. Il faut augmenter la confiance à la finition et une deuxième séance par semaine, spécifique pour l’attaque, a été ajoutée à l’entraînement.»

«C’est compliqué d’avoir son onze de base et il faut trouver le réglage idéal pour ces matches rapprochés»

Alain Geiger, entraîneur du Servette FC

La positive attitude de Grosso

De son côté, Fabio Grosso préfère voir le verre à moitié plein: «Nous sommes deux équipes qui n’avons pas pris beaucoup de buts non plus, et cela s’équilibre d’une certaine manière.. Mais le coach valaisan ne dégage pas en touche la critique du manque de réalisme offensif de son équipe. «Nos attaquants savent marquer, mais il faut les mettre dans de meilleures conditions pour le faire. Tout le monde doit les aider, c’est l’un des gros points à améliorer.»

L’Italien est passé par tous les états dâme dimanche, voyant son club jouer avec le frein à main avant de lâcher les chevaux et faire preuve de caractère pour revenir deux fois au score (2-2). «J’ai senti l’équipe fatiguée en deuxième mi-temps, mais c’est un nul encourageant et je sais qu’il ne nous manque pas grand-chose pour s’imposer, il faut garder cet état d’esprit positif!»

«Ce groupe a des qualités, il y a des jeunes qui poussent fort»

Fabio Grosso, entraîneur du FC Sion

Pas de marge de manœuvre

Les deux équipes romandes ont dû traverser un mois sans compétition, entre quarantaine et trêve internationale. «Avec des matches et le rythme de la compétition, les automatismes reviennent», estime Alain Geiger. Mais le sprint dans lequel les clubs sont engagés (dix matches en un mois) ne laisse pas énormément de marge de manœuvre aux coachs. «Moussa Diallo sera absent face à Sion. Il a été touché à l’épaule lors d’un choc contre Lugano. C’est difficile de jouer trois jours après, alors qu’on récupère normalement d’une petite douleur après une semaine. Dans ces conditions, c’est compliqué d’avoir son onze de base et il faut trouver le réglage idéal pour ces matches rapprochés.»

«Après un mois de break, on a joué un Zurich en pleine confiance, ce soir c’est un derby qui nous attend: c’est «jouer, récupérer, jouer, récupérer», et tenter d’améliorer les points faibles», résume Fabio Grosso. Le champion du monde 2006 est un adepte des rotations au sein de son effectif. «Ce groupe a des qualités, il y a des jeunes qui poussent fort, se réjouit l’ancien défenseur. Tout le monde aura sa chance car c’est impossible qu’un joueur dispute dix matches en trente jours.» Le Transalpin n’a toujours pas fêté le moindre succès à la tête du FC Sion qui sort d’une série de quatre nuls: «Une première victoire face à Servette, dans un derby, serait encore plus belle!»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
5 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Robert Pattinson 1

25.11.2020 à 16:01

C'est beau l'espoir mais il ne faut quand même pas trop rêver! Allez Servette ⚽️

Valaisanunjourvalaisantoujous

25.11.2020 à 15:43

Pour Sion faut commencer par faire plus que 1 point par match et vite. Car à ce rythme ça va être encore un championnat très compliqué.

1905

25.11.2020 à 14:29

Faut déjà le jouer avant de hurler sur tous les toits que les cousins vont gagner