Publié

FOOTBALLGuardiola a passé 71 minutes à hurler et gesticuler!

Pour son premier match de championnat à la tête du Bayern Munich, le Catalan a forcément été dans le viseur des photographes et des cameramen.

par
R.Ty
1 / 12
L'entraîneur du Bayern Pep Guardiola n'a pas manqué sa première à domicile en Bundesliga.

L'entraîneur du Bayern Pep Guardiola n'a pas manqué sa première à domicile en Bundesliga.

Keystone
L'entraîneur du Bayern Pep Guardiola n'a pas manqué sa première à domicile en Bundesliga.

L'entraîneur du Bayern Pep Guardiola n'a pas manqué sa première à domicile en Bundesliga.

AFP
L'entraîneur du Bayern Pep Guardiola n'a pas manqué sa première à domicile en Bundesliga.

L'entraîneur du Bayern Pep Guardiola n'a pas manqué sa première à domicile en Bundesliga.

AFP

Rassuré par ses débuts victorieux vendredi soir contre Mönchenglabach (3-1), le Bayern Munich doit encore s'améliorer pour défendre son statut de maître de l'Europe, ont toutefois prévenu le coach et les joueurs après l'ouverture de la 51e saison de Bundesliga.

Si l'influence de Guardiola s'est déjà fait sentir (près de 90% de passes réussies), le «Rekordmeister» doit encore s'adapter au niveau système, et Guardiola a concédé un problème de communication. «Avec mon niveau d'allemand, c'est parfois difficile de dire ce que je veux aux joueurs», a dit le Catalan qui, selon Bild, a passé 71 minutes à gesticuler et hurler des instructions depuis la ligne de touche.

Prêt à changer de système

Le Catalan de 42 ans a même laissé entendre qu'il pourrait abandonner le système, qui lui a permis de glaner 14 trophées en quatre années aux commandes du Barça, «pour s'adapter» à sa nouvelle équipe.« J'aime ce système (...) mais je n'aurais aucun problème pour en changer», a-t-il assuré.

«Guardiola n'est pas un magicien», a insisté le directeur sportif Matthias Sammer, rappelant que son prédécesseur Jupp Heynckes «n'avait rien gagné durant sa première année» et avait eu besoin de temps avant de réaliser le triplé historique championnat-Coupe-Ligue des champions la saison dernière.

Arrivé en Bavière le 26 juin, Guardiola n'a que sept semaines de travail à son actif avec ses nouveaux joueurs, sans compter les absences de l'ex-Barcelonais Thiago Alcantara et de l'ancienne étoile de Dortmund Mario Götze, recrues pour lesquelles la maison bavaroise a lâché plus de 50 millions d'euros.

(AFP)

Ton opinion