Publié

FOOTBALLGuardiola rappelé à l'ordre

L'entraîneur du Bayern Munich Pep Guardiola est dans le collimateur des arbitres allemands pour une tendance répétée à sortir de sa zone de coaching.

Pep Guardiola n'a pas que des amis chez les arbitres allemands

Pep Guardiola n'a pas que des amis chez les arbitres allemands

Keystone

L'entraîneur espagnol Pep Guardiola est menacé d'être renvoyé dans les tribunes s'il renouvelle une sortie de sa zone de coaching située devant le banc comme ce fut la cas la semaine dernière contre Schalke (1-1) en championnat.

"Avec tout le respect pour les réactions émotionnelles pendant un match, on a dépassé des limites. Un entraîneur qui quitte la zone de coaching et se rue vers l'arbitre-assistant jusqu'au point de corner doit être envoyé dans les tribunes", prévient le président de la commission arbitrale de la fédération allemande (DFB) Herbert Fandel dans les colonnes de l'hebdomadaire Sport Bild.

Guardiola avait fait un sprint de 45 m pour protester auprès d'un arbitre-assistant après l'annulation de l'ouverture du score par Robert Lewandowski (66e) face à Schalke alors que le Bayern évoluait à dix depuis l'exclusion du défenseur Jerome Boateng.

Il s'était ensuite jeté dans les bras du 4e arbitre pour célébrer le but valable de Robben, contact physique que le patron des arbitres ne tolèrera plus. "Pep Guardiola ferait bien de changer immédiatement son attitude", prévient Herbert Fandel.

Les critiques d'Urs Meier

Fandel a réagi quelques jours après que l'ancien arbitre suisse de la FIFA Urs Meier avait critiqué le comportement "sans conséquences" du coach, donnant l'impression que "le Catalan peut tout se permettre et bénéficie d'un bonus de célébrité".

"En se comportant ainsi, Guardiola sape l'autorité des arbitres et les ridiculise", avait insisté Meier, qui avait déjà prôné le renvoi de l'entraîneur dans les tribunes pour un tel comportement.

(AFP)

Ton opinion