Ski freestyle: Gubser se pare de bronze à Aspen
Actualisé

Ski freestyleGubser se pare de bronze à Aspen

Le Grison de 20 ans s’est hissé à la troisième place en finale du Big Air des Championnats du monde à Aspen. Andri Ragettli et surtout Sarah Höfflin ont été moins en réussite.

par
Sport-Center
Kim Gubser a décroché sa première médaille au plus haut niveau.

Kim Gubser a décroché sa première médaille au plus haut niveau.

Getty Images via AFP

La Suisse disposait de trois réelles chances de médailles lors des finales hommes et dames du Big Air des championnats du monde disputées à Aspen (États-Unis), ce mercredi. À l'arrivée, elle s’en est sortie avec une seule breloque.

Celle-ci a été l'œuvre de Kim Gubser. Dans sa catégorie, le Grison de 20 ans a accroché la troisième place grâce à un score de 180,75 points. Il a seulement été devancé par le Canadien Edouard Therriault (2e, 183 points) et le Suédois Oliwer Magnusson (1er, 185,25 points), victorieux à la surprise générale.

Gubser signe là le premier podium de sa carrière au plus haut niveau, alors qu’il en attend toujours un sur le circuit Coupe du monde. Sans une mauvaise réception lors de son dernier saut, il aurait même pu l’emporter.

Andri Ragettli, a lui, échoué au sixième rang (171,25 points). En tête au terme du premier run, le champion du monde de slopestyle s’est manqué sur ses deux tentatives suivantes. Pire, il a terminé la compétition blessé après être mal retombé lors de son troisième saut. Parti en boitant, il souffre à un genou ou à une cheville.

À noter également que le Fribourgeois Thibault Magnin, qui défendait les couleurs de l’Espagne, a accroché la 9e place pour sa première finale à ce niveau (112,50 points).

Chez les dames, Sarah Höfflin est passée à côté de l’événement. Seule Suissesse en lice (bien que présentée comme l’une des favorites, Mathilde Gremaud n’est pas parvenue à se qualifier), la Genevoise a terminé à la dernière place à l’issue des trois manches. À la peine depuis le début de saison, elle prenait part à sa première finale - exceptée aux X-Games où il n’y avait pas de qualifications - et semblait enfin voir le bout du tunnel.

Il faudra attendre pour la voir briller de nouveau.

Votre opinion